L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

20 mars 2021 6 20 /03 /mars /2021 19:26

Les pies font leur nid dans les pins. C'est Juan-les-Pies aujourd'hvi.
_Joli.
_Merci.

Des fréquences impactées au-delà des seuls seuils que la perception en deuil vous saurait gré de trouver pour limites, je veux tout parcourir, en décrire les moindres traits, en avouer les nuances, et dire tous les détails, jusq' aux étapes semblant de prime abord les plvs insignifiantes. Aurais-je par cet acte bénévole trouvé sinon Grasse à vos yeux desillés si décevante que vous en fîtes un drame, plvs dépourvue qu'une ébauche ou l'esquisse d'une trame, l'entrée par laquelle vous aborder serait enfin une chose possible ? L'enregistrement d'un perpétuel mouvement des vagues, sans textile froissé, ni brise, ni le moindre ronronnement d'un moteur quelconq, pas un soupçon de voix, ni bris ni heurts, ou de chocs de matériau qui soit autre chose, que celvi du clapotis de la vague, son écume sur le sable, le bêlement de ses moutons et son ressac.

"(...) glisser sous les mots des intentions et cris inscrits dans les gènes du genre et dans les méandres de mémoires lointaines. Se souvenir du large, en prendre la demeure et, à démesure de son déroulé de fabriq à presse ou de faits de hutte temporaire, l'habiter comm on le ferait d'un monde, en le faisant prendre part (...)"
nonobstant, elle s'est très obligeamment dessinée. Destinée elle s'est instamment négligée, mais je ne vais pas pas vous faire plvs indûment attendre le luxe du dépouillement des volutes de calme de cette ivresse sobre
 

iambes en scansion                                                                                                            

Un tapuscrit !~                                                                                                                   

Le café des théâtres d'un art feuillu aux meubles anciens                                            

Rémembrances des sérendipités & des sources inaltérables.                                          

Machigaisagashi                                                                                                                   

 

Grasse, à vos yeux !, Impressions sur la peau de la mer, Résumé de l'année mars2O-mars21, Lettre à La Lune, la NOuvelle référence

Petit traité sur l'immensité du monde                                                                                

By heart                                                                                                                                 

Mes désirs font désordre !~                                                                                                

Le fordism de la dépoésie                                                                                                    

Autoportrait de l'artist en pleine crise existentielle                                                        

Monmonde                                                                                                                           

La grande dormeuse en gilet jaune                                                                                  

L'art boréal                                                                                                                          

 

Mais qu'est-ce que ça veut dire ?

CODE COULEURS

Reproduction à l'échelle d'un agrume a la fenêtre. (Écriture en voyage)                         

I9, connexe                                                                                         

Le point Vissy                                                                                        

1 PM à hisser                                             

Échecs : les ouvertures à la con                           

États énièmes                                                                         

La déraisonnable histoire des dons qui rotent de la ganja                                                 

midsomerbergweinlied                                                                                              

A(NTi)M(ATi)ÈRE                                                                                                         

>1~ alors, pourquoi pas moi ?                                                                       

La peau de la mer glisse, d'ici ses moutons semblent des dauphins qui se relaient sans fin, synchrones et joueurs, les uns dans le sillage des précédents. LA voir ainsi glisser, comm elle passerait sur des obstacles, tas de petits arceaux tantôt submergés, tantôt révélés. Sa rivière s'écoule azimutée, indéfiniment et en continu, et pourtant jamais la source ne s'en épuise, ni le bassin ne s'en vide. le scintillement des vagues, ces reflets éblouissants, dessinent à sa peau des puits de lumière dont la source profonde jamais ne faiblit. Ces bris lumineux sont, immobiles, impassibles sous les puissantes quantités écoulées au-dessus d'eux, jaillissant se frayent un chemin jusqu'aux surfaces où les rayons en perçant la soulèvent. 

La peau de la mer glisse sur le dos de ses propres vagues. Sur l'horizon, un liseret animé rejoint les deux caps. Une vague surélève à ce delta les eaux, elle y semble figée, ni venant, ni allant plvs avant vers le lointain. À son sommet, la crête en est animée, qui vogue de gauches, puis de droites, d'un cap vers l'autre, presq imperceptiblement. Sa danse en est impassible, de près elle doit paraître-ou-être immense.

(pas la peine de cliquer, il n'y a pas de lien ici. Légendes :)

Impulsion du moment                                               
Coup de cœur                                                           
Passion prolongée                                                
Poursuites, reprises et expériences                                                                                                                  
Notes actives                                                                                                               
Coup de gueule                                                                                                          
Chaînon manquant (liant et ajout)             

(Voir détails selon les nuances.)                                                               
 

 

Heureusement j'ai décidé de simplifier

Les âmes sœurs                                                                                                                  

Journal en miettes, d'Eugène Ionesco ~                                                                          

L'impossible se passe                                                                                                        

L'égo désaltéré                                                                                                                  

Aricie aussi                                                                                                                            

Sim-phone imbergère et rétro-vaillances paysagères                                                    

#909 : Time wounds all heels                                                                                          

5 juin ~ 5 juillet                                                                                                                 

 

(ou alors il n'y a rien à comprendre, et c'est juste pour avoir de la couleur)

ÉTATS (4)                                                                                                                                          

Am-pads embed suivi de tout arrive                                                                                  

Vacances sur la presqu'île                                                                                                  

Attelage boustrophédon : la tisserande & le bouvier                                                     

Il faudrait tout savoir, d'emblée, que tout soit su                                                            

Douze heures entre deux texts, l'impression de plusieurs fois cette durée                 

La machine à remonter le vent                                                                                          

Intrecciato entre chat et lion                                                                          

Aux dûs de l'art, un air acquitté                                                                

#919. Sous un ciel proche du tropiq                                                                          

Et pourquoi pas perreyée ?                                                                                               

Des conjonctions de l'insubordination et des conditions de leur siège sans fin            

#922. Fuselages.                                                                                                               

#923. L'illusion transcendentale de Kant                                                                       

#924. Remise en formes                                                                                                   

#926. Séjour à l'hôtel privé d'un square puniq anodin !                                                

État banquaire, étalé bancale équerre                                                                           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oh eh pis merde tiens, voilà - toute autre suggestion serait la bienvenue

#928. Le sol en est en mouillé (d'yeux soient louées la vue & la prise !)                      

#928. Ça y va : Impression sous la douche d'apprêt sonore aux tournures ludiq de poétiq d'apparat qui s'odorent waterfproof                                                                      

#93o. Embardée d'excédents entiers                                                                               

#925 à 931. Perdus et pris, trouvés, gagnés, sans objet net en vue                            
 

 

 

 

 

 

Au sommet un sommier au sommeil dans le soleil☀️                                                     

Invest-igation d'émendations de gloses                                                                           

Tangence des levers & touchers sémantiq~                                                                   

Entre-deux partagé                                                                                                            

Poussée par le ciel : tout premier poèm écrit en rêve en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire                                                                                                                 

en tout cas c'était pas juste la météo du jour)

 

 

 

Le tranquille fond du passé                                                                                                 

Cubes d'apesanteur, îlots dans la ville                                                                              

Pad.nouvelles (Bonnes nouvelles, extrait)                                                                        

 

 

Ateliers, boutiq, plage, pas forcément dans cet ordre.                                                    

Tsubasa wo kudasai                                                                                                            

Conciliation dialectiq des contraires                                                                                  

Doko kara sora, doko made umi ?                                                                                     

L'impression toujours, du commencement                                                                     

Présent de futurisms                                                                                                         

Immersion (Émersion)                                                                                                      

Modénatures ~                                                                                                                   

Genivs iz                                                                                                                               

il ne s'agit parfois que d'un beug d'affichage

 

 

 

 

 

L'amour est une alcôve                                                                                                     

Retroactive process                                                                                                           

La glande déplétion : Dans quel monde vivez-vous ?                                                     

4ème des 9 étapes d'une colonisation pacifist                                                                

À mordre l'aqueux                                                                                                             

La Maison                                                                                                                          

 

 

 

 

 

L'Âge du Son                                                                                                                   

Il était une fois l'hiver ~                                                                                                         

Je vous le dis tout de suite, à la fin ça fera cent. Cent texts, un an.
Résumé de l'année mars2O-mars21

Un papillon à l'épreuve des balles dont les ailes ajourées laisse passante la lumière sur la touche                                                                                                                                                         

Les orchidées meurent de tristesse                                                                                                               

Un passage ~                                                                                                                        

A✓B✓-                                                                                                                                  

Sometimes I think sometimes I don't                                                                             

La lune à son zénith                                                                                                           

Les mondes démultipliés                                                                                             

Résurgence des doutes d'aoûts                                                                                            

Pour forcer le regard et toutes ses réflexions                                                              

 

 

 

 

Fait l'objet de / est sujet à                                                                                                 

Tissus de courts                                                                                                                  

Excédent de vanille                                                                                                              

Chacun dans son monde                                                                                                     

Self-made flower                                                                                                                                 

Vanille : des excédents sans précédent                                                                           

 

Plusieurs choses liquid                                                                                                      

Palm Springs                                                                                                                      

#977 - Au grand Jamais de la vie                                                                                     

Du pain, sur la planche                                                                                                     

 

Tout savoir                                                                                                                                       

Luxe indécence                                                                                                                     

Crème de connaissance                                                                                                      

Marie dans une pièce noire et blanche                                                                            

#983. Enseignements sur le repos                                                                                   

Premiers contacts à la constellation                                                                                                   

J'ai adoré faire ça.

Ce résumé de l'an en 3 mots par jour  :1OO texts en vn bien tassés
(La syntaxe en est bien cassée)

Une impulsion iambesq, passion d'un instant lu, découvert cet auteur, ses pages, son œuvre tapée, ville demeure au haut des ciels, rémembrance et sérendipités, qu'est-ce que tu as grandi, d'abord simple cabane recouvrée des deuils passés, précarité futile ou profondeur des choses qui passent, qu'un bienfaiteur au monde des coquillages rend large, ample et permanence docile, symétrie des langages qui durent, et demeurent solides, harnachés et encor à éclore pour faire face aux rigueurs, rugueuses, parfois piquantes, des choses qui nous dépassent, cycliq et répétées, labyrinthiq et d'apparence trompeuse semblant faites pour dérouter.

Mule soldate ou agrume, des natures changeants alternatives de douceur et de fermeté, combat et relâche, et les natures humaines qui en sont découlées, arts et créativité, mutations, métamorphoses aux regards saisissants, aux tournures formées pour s'adapter afin que rien ne les saisisse, rien ne leur échappe, glisser entre les esprits comm l'eau entre les doigts, ou une partie d'échecs avec la promotion inattendue d'une règle du Shogi, perverse et manipulatrice, influente et puissante, qui fait se demander après coup, de quoi s'agit-il de tenir bon le fil. On oublie de ses caprices jusqu'à l'instrument, de ses forces jusqu'au marionnettiste, on oublie l'ennemi qu'on avait identifié, dans un état nouveau qui nous veut relevés, capables de s'en tirer, entre rêve et illusion, perception et déformations volontaires, capables de créer sur une toute inédite façon de vivre et de concevoir, pour aller au-devant, venir au-delà, voir plus en dedans sans le recul des liens qui nous affectaient midsomerbergweinlied, des âges qui nous allumaient les feux d'une guerre à venir. 

Le temps d'un retour sur soi, sur les temps passés, d'un bilan tracé de formes, tantôt imbriquées ou saillantes qui dessinent un projet déterminant, de résistance, connection d'atomes liées, transfiguration d'un questionnement ultime sur les miettes d'un journal des pieds? RACINE.

Car on cherche l'âme sœur, l'instrument qui bat notre cœur tant qu'il est chaud, pour y emmagasiner, tel était le mot cherché, les cachets non défaits d'un amas de choses lourdes qu'il fera bon découvrir quand retombera le temps, défait des accords de ses certitudes serties d'amplitudes et d'anagrammes, vertueuses il faut croire, dermatoglyphes en reste. 

Pour pistes, par exemple la relation de l'oreille à l'eau, et les états changeant des matériaux; maintenir une constante, créer un rituel solide face aux changements alentours, qui font que tout se passe, arrive qu'on le veuille ou cherche à l'empêcher, des terminaisons nerveuses jusq'aux impulsions instigatrices, les contes qui en sont nés. En retracer le cheminement, remonter aux sources, revenir au point d'amorce, l'idée qui germe, instantanément, fertile et sans possible extinction, de tout savoir d'emblée, malgré les subjectivités de l'instant, les relativités et les ondes mouvantes, liquid. 

Impalpables, insaisissables, du vent. Remontées mécaniq. Du temps qui file. entre deux pièces stabilisées de nos états un instant figés, cristallisés comm saisi dans la roche, pour seule durée, comm un chien mord l'aqueux. Regarde la lune sans savoir ce qu'il est.  

Mécènes mécaniq, fluide des flots, abondance des abonnements, abondement d'abdomens gorgés de miel sousn un ciel proche des tropiq, affluez donc, perreyés ou subordonnés. Une constante, le fuselage, aérodynamiq, glissant, filant sifflé aéropage ou aérostat, tout dépendant de l'observateur et de l'air qui s'y passe, quoi un commentaire, quoi un vent ascendant, quoi un bout de papier au bout du doigt qui pointe le sens au sein des poissons puissants, volants ou non, adaptation chauffeur ou passagère d'une nuit brûlante vers la suivante : celle qui se casse quand on la retourne : connerie d'empires.

Immuable, imbuvable, sol stable,  seule constante, ce constat effarant, inouï, sidérant. A(ba)sourdissant, floral, pétale écharné à la souche ludiq, humide et si tendre de l'eau, ces reflets en comparution sans commune comparaison. Que l'eau, poussée des songes, humecte et rend potable, embardées d'excédents friables rendus mous, même comestibles pour nourritures terrestres : l'esprit, échappatoire. L'idée jaillie vive, l'espoir d'un monde meilleur, la lumière qui domine. Glose aux causettes (je ne comprendrai jamais comment il est possible de survivre sans cette dose touchée des nectar, parfumée aux sémantiq, tengeances des levers, multiplicités, strates aux effets de la vie : que pour les nouveaux nés, sans antécédents). Les eaux de la rêverie, poussées des tranquilles fonds du passé. 

S'en illuminer, s'en émerveiller, s'en élever, y sentir les pesanteurs du cube, et du xiel son amant demoiselle offerte en cadeau pour s'en voler, s'envoler des plumes, se heurter aux chocs, volontaire et sans la peur d'y périr. Ténues, les limites, tenues de paysages qui s'enfilent, s'enfoncent l'un dans l'autre et se confondent en se reproduisant. Cycliq, naissant, passager, chaud brûlant s'affaissant aux fesses s'abaissant, ça fait ses dents aux lents d'une impression avant qu'elle n'accouche seulement d'une image, celle d'un début, d'une bribe même furtive, d'un flash du remous ambiant qui s'y organise, organiq et surprise, confusion des temps, allant revers négligeant et main rebroussée au poil de la bête qui s'y étend constante et consternée, tantôt immersion, tantôt émergée, la tête hors de l'eau des mythes revenants, architecture et visuels urbains, ce que le génie émet d'une encoignure, d'un croisement des formes, d'une césure et des rencontres de la couleur avec l'homm, dans l'anfractuosité infranchissable, l'abri d'un retour des formes saillantes où se loge le cœur, en plein repère d'amours courantes dans les rues pleines de rires, chimie des successions, concession des faits dans les mondes à l'envers que les gestes défont des fonds de leurs pensées une fois imprimées dans les catalyses du corps aux mains pressantes de passer outre les mers et les sentiers tant, trop battus. Les réalités surviennent plus fort, les chauffards sont brûlants, les coups de gueule passagers.

Là, le chien boustrophédon, qui va et revient, sans cesse. S'en protéger pour aller droit, sans perdre de temps des courses alentours aux contours, détours futiles revient à ménager qu'on morde l'aqueux, sans prise, laissant lâche le liant, pour se laisser glisser dans l'élan de la dynamiq motrice, celle qui navigue et se fait naviguer, bunaire, florale, paysagère et spirituelle comm une forme liquid. qui permette qu'on en escalade le ciel depuis les origines du son, leur survenue, une fois l'hiver passé et les étés eus aux costumes bourgeonnés aux abords jaunes d'une lumière sur la touche qu'un battement d'ailes dévie, vie, nuit, identiquement pleines, belles, n'importe quoi. Iena dame, un passage de soumission, l'échine courbe d'un travailleur surmené aux génétiq brillantes pour contemplations : retour de cette peau de l'océan aujourd'hui-même, reflet de ses effets de formes, traitement de faveurs pour s'accorder, comm les ingéniosités dont fait preuve l'homm pour accepter son sort, s'évertuer à sans panser ses plaies, penser au jour et s'en irradier, tandis que le temps est sa combustion spontanée lui font préférer l'astre lointain à sa propre terre, diffraction des mondes en chère, incomprise, inféodables, couple autonomes de choses qui reviennent et se donnent leur force par l'association de leurs éléments, les caractéristiq propres de chacun comm complément élémentaire aux repos quotidiens des mets de toujours.

Forcer le regard, diriger la réflexion vers une quête menée en révolution, de l'image qui sache parler d'elle-même, égocentriq ou éduquée. Autonome ou motrice à l'étymologie intègre, sans perdre pieds, Polymétempsycosmosomatose, revenue d'un récit très lointain, adaptée, infiltrée, concentrée du temps passé au présent qui se concerte, se coordonne à lui redonner forme, usage aux accélérants récents, mis à jour, à l'ordre de demain qui en commande les produits, en trafiq les quantités et en écoule les excédents dans les jeux du pouvoir cosmopolytechniq où quel que soit l'action, l'implication et la portée, son imbrication de fil en aiguille noue et le joue un nouveau défi, qui ferait sortir de son lit, le fleuve quel qu'en soit le débit, quelq même soit l'esprit au repos, magnanime capable de s'en détacher sans redouter l'impact ou en manipuler le cours en en chiffrant les possessions, surenchéries, chérie, confondant par là causes et conséquences. Essai Kandinsky. Qui sait qui c'est qui s'est esquisse essayé à ce qui de Kandinsky s'essuie de ce que tout de ce qui s'ensuit, sans issue aux sus et dûs sous le ciel se dissout ? Super(mar)cheries.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux caps face à face contiennent dans la baie captive sa créactivité

Partager cet article
Repost0

commentaires