L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

9 juillet 2020 4 09 /07 /juillet /2020 01:48

Potron-minet, potron-jacquet (cul de chat, cul d'écureuil)

Cinquième text & deuxième nuit-quasi-blanche entre deux putsch, l'occasion de parcourir les photos passées de LE SUD et pursuivre, désormais sur Prisma3d l'élaboration audacieuse d'une conception architecturale visant à vivre le monde en elle.

 

1. LE SUD

Photo de 2oo9

Photo de 2oo9

2. Compositions

(verticale, méridionale, horizontale, diagonale & enfin estivale)

Or, y sont tellement talents nombreuses les heures qu'il se permet de se glisser ici & là, que le décalage perçu, sitôt la paire s'y franchissant les yeux bandés, d'ailes qui la composent et l'étage partiellement dévoilé à l'approche des sens qui s'y éveillent, crée un sentiment de confusion volontaire & même presq bénévole. On se dit qu'on a sans doute prises les tangentes de l'entrée emprunté à qui le prête à titre gracieux une fausse (Voie mal chantée ou fosse aux lions) piste qui, qui sait, aura conduit chez un voisin, dans une bâtisse qui n'est pas celle où l'on croyait atterrir. Atterrir c'est le mot, de là cette confusion : quelq aubergist dévoué immédiatement soucieux de dissiper le doute et offrir du confort (d'yeux que je n'aime pourtant pas lire ce mot) qui s'y ouvre quand on y touche, viendra de suite vous dire que vous êtes au bon endroit, qu'il n'y a pas erreur, qu'on y vole à tout bon secours, très très vite, de sorte qu'il vous faille bien vite, justement, laisser là tout précepte pour en appréhender les sols tels qu'ils sont et non tels que nous sommes. 

C'est une simple et petite erreur de perception, c'est naturel, c'est humain, et ça vous passera bientôt. Une journée d'adaptation à ce climat est nécessaire, peut-être ?~ pour vous en approprier la subtile apesanteur, ou vous y sentir chez vous ?

Mer y dit aux nalins (c'est un terme inventé : de toute pièce pour signifier infini plaisir du nez à sentir l'air iodé transfigurer l'innovation présentée dans chaq pièce différemment) qu'ils peuvent s'ouvrir en grand. Bon, le jeu de mot est mal placé, c'est orienté Est, et non Sud que se trouve cette grande hall, nommée poool, avec trois o, comm dans H3o, l'R++, l'air 2.o, l'eau 2'', la vie deux pouces et demis. Cette poool c'est d'ailleurs (décidément !) pas vraiment une pool, mais une île qui émerge à un mètre de haut dessus le reste des terres où flotte la maison, qu'il pleuve, vente ou fasse fesses en l'air belles fixes, et qui relie les y menant, respectivement les 1er étage Nord et Sud d'où commence de se préciser un soupçon d'intimité prolongée.

5 enseignes, des ateliers, des maisons qui peuvent peuplées loger le monde en elles. Toutes pourvu qu'on s'y trouve, pourvues de vues & d'élan. Il serait parfois nécessaire d'en prendre pour franchir les courettes, disséminées ici et là, de 5.25 x 5.25m (c'est très précis, il y en a 8 de ces dimensions en tout), 5.25 x 4m (8 dans ces dimensions également), qui parviennent de justesse à donner à toute hauteur dès les rayons d'une fin de matinée, leur majesté de patio privés, arborés, si on veut avec fontaine. Sinon tant pis.

Diagonales, les altitudes variables (mais trop quand même, on est proches du tropiq) de tous les Suds de l'an (entendez-le comm jours de l'An s'il vous plaît de le faire, ou écoutez-le sinon, chanter déjà cet air si coutumier qu'on apprend à dire qu'il est de la famille, un membre à part entière, puisq'il semble en effet y vivre !), confèrent au soleil (c'est de LVI, oui, que je parle !) une sorte de trône : Loué soit le soleil, achetée la lune, vendu l'arbitre et rachetée l'âme. 

Estivale, chaq pièce meublée pour une sieste d'après-midi mot passants et musiq immobile est en train de prendre forme pour octroyer à toute heure une vertu que seule saura identifier son hôte du moment.

Dimensions extérieures 70 x 49m

C'est, on le dit déjà souvent : tout pour l'instant

3. intrecciato entre chat & lion

Une autre fois peut-être, il est déjà l'heur d'un entre-chat-et-lion écouter chanter les oiseaux qui célèbrent l'imminente Émersion du fond des mers, du jour qui sera rexonnu par tous xomm étant le dernier en date à avoir poussé son prédécesseur vers la sortie. Un putsch par 24h. En ces temps troubles, la politiq est bien impitoyable.

Partager cet article
Repost0

commentaires