L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

19 juillet 2020 7 19 /07 /juillet /2020 17:15
I._Quoi de neuf, Velázquez ?

Text en cinq morceaux découpés à l'emporte-pièce.8

Histoire :

Ioq3. Thérèse de León fille illégitime du roi Alphonse VI de León et Castille, épousait, à treize ans, Henri de Bourgogne et donnait naissance au premier roi du Portugal, Alphonse Ier le Fondateur (dynastie de Bourgogne).

IIBq. Sanche Ier, fils d'Alphone Ier de la dynastie de Bourgogne et de Mathilde de Savoye, devenait le deuxième roi du Portugal.

IGoS. Miguel de Cervantes écrivait Don Quixotte.

IGSG. Velázquez peignait las Meninas

IFIF. FFille d'Henri IV et de Marie de Medicis, Élisabeth de France, ne redonnait pas naissance à Marie-Thérèse d'Autriche.

IqFG. Dalí écrit "Quoi de neuf, Velázquez ?"

Z. 2o2o. Les oubliés d'éclore, 2

(...) Sur cette plage de rochers qui donne sa naissance à Aphrodite et à une longue aspiration de l'oeil à voir jouer un formidable théâtre de sensations jointes sa place, se réveillent les échoués. Gustave Moreau, Iphigénie, Ovide, Marcus Belgrave, Justin Bieber, Karl Lagerfeld, Raffaello d'Urbino, Manlio Rondoni, Alexandre le Grand, La Pérouse, Marx, Dante, Le Petit Prince, Guy Maddin, Penelope Cruz, Velázquez, Salvador Dalí et Raymond Roussel se posent tous la question de ce qu'ils font ici et comm on conçoit bien vite que ceci ressemble fort à une scène de début de série américaine, la question qui vient immédiatement après : pourquoi ? Dans la logiq qui veut que tout le monde connait les codes de la série américaine et particulièrement après avoir ingurgité des quantités d'enquêtes sur des crimes plus abjectes et d'une recherche qui pousse l'imagination à des sommets qui, s'ils étaient mis à profit de quelq autre dessein feraient probablement avancer qui sait, un certain goût, une certaine aesthétiq, comm tous connaissant donc ces codes, bien malgré eux comm je les connais bien malgré ne pas avoir de télé, ils se posent la question de leur point commun, concluent immédiatement qu'on leur insigne de se courber devant l'indéniable supériorité numériq des codes prétendus découlés de la longue prétendue histoire du pop corn déíq, riche il est vrai, à chaq tournant, d'enseignements tous plus encadrés géographiquement et sémantiquement, des limites de la circonstance ~ Aura-t-on voulu fleur en l'aire leur faire entendre la raison d'une civilisation qui aspire de plus en plus à propager l'idée que tout ce qui peut être fait doit sans plvs attendre l'être, tournant à la faveur de l'instant la notion vampirist de la notion fort empriq de manéchéism, et leur faire jouer une simili tragédie grecq remise à la sauce d'une salade césar très en vogue dans les casinos de diamant, et leur faire goûter à cette délicieuse pâte née d'une petite cuisine post-moléculaire qui veut à toute répliq intercaler des références truffées de maximes et aphorisms détournés des plvs grandes répliq hors context des tragédiens qui les ont fait naître et, le cas échéant, échouer sur cette plage.

Dalí (raví :) Quoí de neuf, Velázquez ?

Velázquez (à vélo, contemplant le víde :) ríen à voír.

Aphrodite (silhouette autoréflective d'une sculpture contenant la vie en elle) : Je me casse.

Marx : Y en a marre. Encor un peu & rien ne sera plus comm avant.

Manlio Rondoni : Ça arrive ~

Iphigénie : prenez mon bras, tenez-le bon jusqu'a ce qu'il se brise.

Alexandre le Grand : Marchons ~

La Pérouse : Si vous allez par là

Dante : Toujours plus à l'Ouest, n'est-ce pas ?

Raffaello : Regardez, là-haut !~

Marcus Belgrave : Ciel !~ Non, je veux dire : CIEL !~

Le Petit Prince : Des moutons !~

Penelope Cruz : Notre avenir en dépend.

Raymond Roussel (s'approchant de Penelope Cruz :) Tout dépend de notre avenir aussi.

Salvador Dalí : Puisq 'il est de toute l'évidence qui nous situe ici maintenant, un point de chute duquel il n'est plus possible de douter que nous ayions le choix limité d'une survie avilissante ou d'un accomplissement qui nous fasse parfaitement dignement assumer la présente condition je considère cet instant comm une bénédiction qui pose sur mes yeux les principes encor à éclore d'une toute nouvelle façon de vivre l'essor d'une existence chargée de devenir, et ce, immédiatement.

Gustave Moreau : Tout est ceci est si nouveau qu'il fait la peau à tout ce à quoi nous étions habitués à nous accoutumer ~

DIDO : Et dire qu'encor hier soir j'étais au Combo

Justin Bierber : Eh, t'es qui toi ?

Karl Lagerfeld : Je vais vous habiller des plus belles lumières, vous êtes mangifiq, tous !~ 

Le Petit Prince (à la Vénus :) On s'est déjà vu quelq part non ? ~

Ovide : J'ouvre le chemin, évidemment ~

Guy Maddin : ça tourne ~

DIDO : C'est le moins qu'on puisse dire.

Galileo Galilei : Je vous l'avait dit, tout ça tourne, depuis toujours, et pour toujours.

Chemical Brothers : Let forever be.

E. Site de passage et de repassage aux échappées belles

Vêture faite en dur au vêtage à la telle, élevé d'une lame de l'air hyper-ventilée qui n'en soit la retenue pour loger d'un by-pass les flux d'imbrications polysémiq doubles comm des échos où s'accouplent les fluides qui en décuplent les suites, la compréhension faite des interprétations qui naissent de points de vue franchement différents, si ce n'est diamétralement opposés par l'épaisseur d'une paroi qui en provoq l'improbable rencontre et y chauffe les parties prenantes, laisse voir un peu du mou, tenture de taille en garrot liant, exfolié comm la texture physiq d'une construction telle, constitutive d'un text ou d'une colonnie d'architectures parentes peut tant quand elle est expérimentale et fonctionnelle dans ses sémantiq et en des points bien singuliers posséder et les articuler un temps - un temps seulement, vite éludé & rendu fuyant - quelq ressorts à rapprocher aux formes de pressoir les plvs élaborées d'un ornementalism social parfaitement étranger, d'un fond si foncièrement départi d'échappées compulsées libres et à l'adresse poussive de pensées pressantes, instinctives qui en font la tenue portée tutrice, qu'il n'y a rien de ténu qui l'y lie en apparence, que leurs bases n'ont l'vne de l'autre d'un visible aucune prise, quand en particulier au train à l'heure, à toute l'allure où vont les choses, s'enlise entre deux causes l'effet désiré similaire d'en produire qui les mènent à bien d'autres activités ni ferrées pourtant ni afférentes - ni fête ni affaire - verticales et parallèles ou jointives et sécantes, plvs loin de chaq côté comm un sandwich qui multi-couche traîne la nuit ses perles endormies dans une sieste qui digère le repas lourd sous l'affaire chaude d'un complexe assumé qu'en voyage les y berçant rode et rend pérenne que leur système passe autonome, une épaisseur figée autour d'une colonne d'air. Où l'eau de leur domaine respectif n'a lieu de couler fluide qu'une passe vite négociée, au rabais, bradée entre les jambes, médiocre et bâclée, tant viennent de parts et d'autres, qu'alimentent sans laisser d'indépendante manière à se faire identifiés naître l'égo jusq' aux consistances criardes de revendications souveraines, les matières corrélées, leurs sens confus & partagés, les mélanges d'un milieuen constante évolution et toujours en mouvement.

 Mettons Anais Nin en musiq ~

"(...) a process of becoming, a combination of states we have to go through.

(...) wish to elect a state and remain in it. This is a kind of death."

L'écriture est-elle cubist par nature ?~ 

La lecture la courbe.

A. Au sommet, un sommier au sommeil dans le soleil

Soleil dans le sommeil. Les images pleuvent, diluviennes, sur la cité gardée. Lourdes perles bruyantes, qui grésillent et font ployer les feuilles. Plvs en haut, sommier suspendu just au-dessus des idées, un îlot dans le cosmos.

Just de l'autre côté du ciel, là où il n'y a pas d'yeux

S. D'une l'unité consternante du média dans sa recherche constante de l'audience, de deux le trou sans fond qu'est la vacuité de son fondement merchantilist

Pop music, news channels, art pop, séries, divertissements, mémés, falrs, fakes, flux, fils d'actualité, recommended for you, 3è gratuit.

Léo et Léa de l'autre côté du ciel dans la cité gardée. Résiste !~ dit la chanson.

Et tous l'entonnent comm des moutons-lapins-savants-singes-grimés.

Collaboration, partnership. Web physiq, internet des objets, 5 blogs you MUST love. Things you GOTTA do this very year. Ne faites pas comm vos parents, devenez social-webdesigner. 1o thématiq, 1 jury, 5 partis, 1 prix, des choses crues, d'autres plvs dures à cuire, avalées.

In Digest news ou nouvelles indigestes

Les nouvelles références - il faut entendre majoritaires - parce qu'elles sont influentes, m'excèdent, me sidèrent, m'exaspèrent

À 3 on saute.

Je n'ai que 2o ans de plvs mais je vois ce gap immense, et quand je me demande "Si tout le monde faisait comm moi ?" l'homm y naît livre et lego d'endroits, mais que cette génération bientôt serait la dernière, et c'est la guerre !~

sans équivoq ni d'équivalent qui l'évoq.

 À vocation de vœux qu'on s'est cassés concocté de quelq complet condensé 

Émendation de gloses

 G. 7 Anchoriens

[courage]

Premier : Ma 6T va craquer.

Second : la haine...

Suivants (du fond du cœur :) de ouf !

Troisième : Le mal, sa mère ~

Suivants (l'ancre au cœur) : j'ai l'sèmm ouech

Quatrième : t'as vu ? T'as vu.

Cinquième : en fait, en fait, t'as vu, ouech en fait c'est comm si qu' c'est le bled, ouech, en fait, t'as vu de ouf ouech, en fait

Sixième (aqueurdé) : t'as vu !

Suivants (encor en chœur) : de ouf, ouech

La fille du 16è (par cœur :) sa mère ouech

Septième : vas-y fais pas ta teupu.

Un gars du 16ème (à cœur :) le seuuum

Suivants (échoeur) : toutes sauf ma mère ouech

Un vieil autochtone (encourageant :) c'est rien

Un trentenaire (levant l'ancre:) c'est encor rien

F. Casse-toi voir deux heures le citron !~

Si cette techniq d'écriture qui ne saurait exister et être répandue que dans quelq années, en n'ayant rien alors, plus rien à envier à toutes les techniq d'écriture plvs ou moins conscientes que pratiq dans des degrés et en propensions propres l'époq que nous vibrons, techniq dont certaines si installées, si bien campées dans l'épilepsie du quotidien qu'on oublie que c'en sont, techniq rudimentaires, obsolètes même pour la plupart selon mon seul jugement très égo-centré, et mourantes de ne se voir jamais relancées que par de petites perles d'innovations sans grandes portées - que des répétitions souvent, de figures poétiq qui un temps peuvent séduire au point de susciter, et entraîner qu'on s'en inspire en effet, tant l'irrégularité beauté parue jaillie comm de nulle part crée le phénomène cardiaq que l'aorte y criant supporte si mal de résister qu'elle en parle en sa langue propre dans un rythm qui passe, en chacun pour l'inédit d'un interdit atteint, une majesté d'indicibles, la sensation qui submerge - si elle n'enviera rien en effet de ces enveloppes d'apparat si éphémères qu'elles sont nombreuses, aussi multiples qu'en effet le sont les patients qui trépignent sur les lits d'hôpital d'une pension qu'une passion pour les livres, les œuvres libres, les vivres et les vécus remplit chaq jour de nouveaux condamnés, errants mystérieux, fous hystériq, frénétiq dangereux et autres cœurs roses figés just bons à deglacer au grand marnier, mais n'existe pour l'instant que dans cette ligne, ma tête, mes texts et sur le dévalé d'escaliers avalés à la cavalcascade de mes épaules indolentes, insolente s'en isolant soleil et sol à la fois, auto-réfléchis et auto-diffractés tels des miroirs zinzins, un brin sado-mazo ou plutôt oui mieux vraiment Inspirés mutuellement comm deux reflets d'un œuf né de la statue qui s'aime sitôt qu'elle s'y est vue et qui n'a de cesse de retenir de cette image, celle qui la suit et lvi promet de plvs l'aimer, en promettant d'installer telle la seule réelle invention révolutionnaire de l'histoire contemporaine de l'écriture depuis l'histoire de l'histore, où l'écriture est écriture, si donc elle promet de n'exister encor un temps que dans mes rêveries superlatives et dans quelq lectures parallèles que l'on se fait volontaires, un brin curieux, énormément lâchés des prises de la vue, des sentiers bâclés de l'art et des airs bachés de la vie dans ses repères les mieux tendus vendus, il est de cette écriture modiq, épisodiq, pour l'instant et l'espace qui s'y créé, méthode Casse-toi le citron déjà pourtant, bel et bien, pour tout et tant d'un chacun déjà des effets visibles, qui ne pouvant cependant se dissocier du brouhaha ambiant ne sauraient donc être décelées. Cette magie manifeste, loin de l'écriture passive, négligée des journaux de bords lassifs, loin des carnets de voyage survoltés, loin des essais philosophiq et manifestes d'illuminés, loin des texts fanatiq des passionnés de la guerre et des guerillas intestinales de l'homm dans sa completude d'être fini, voir pour la première fois, dqns ses lignzs prédictives, prescientes, d'ultra-présent sur-conscient consistant dans l'abréviation temporaire, l'extinction d'un court temps de tout fil d'histoire, toute circonstance géographiq et politiq, tout cadre en fait un tant soit peu ou laps voulu localisé, de l'autorité suprême des causes et des conséquences, veut manifestée dans tous ses traits, rendre autonome et plurielle, démultipliée et coexistante, la vie qu'est la vue d'un text, sa lecture, son récit à voix haute et sa projection en couleurs, aux écrans mis en lumière intérieures, à l'esprit qui en reçoit l'entier et limpide énoncé comm un invité de marq à table ce soir, tandis que l'idée née eau dans le salon de jardin, coule un jus. Casse-toi deux heures le citron, c'est dire à la troisième personne que nous sommes si peu enclins, d'usage, par trop pressés, trop conscients à tort, de notre intelligence d'homm pleine de réflexe qui croit savoir parler couramment une.langue comm on reçoit des énigmes sitôt qu'on se les énonce et sans tergiverser, à réfléchir plvs que de raison sur le trait propre d'un questionnement qui vise à nous plongeant trop logtemps dan un état de profondeur loin des surfaces de l'immédiateté, qu'y toucher ressemblerait presq à y renoncer dan un solution facile, évidente, trop flagrante pour que d'autres puissent encor perçant percer et l'atteindre, la réponse ultime. Ce n'est que récemment, comprenant que beaucoup ne se donnaient pas la peine de lire les littératures scientifiq, autremenr que résumées par les vulgarisateurs de talent, que j'ai réalisé qu'il était dans la seule contemplation silencieuse de l'esprit, de la plupart des personnes, une idée de l'aventure jamais depuis longtemps tentée, comm un chapître abandonné, un chemin condamné, une maison qui ne plaît plus, un village déshérité.Casse-toi le citron, c'est une ville qui se loge dans un salon de jardin, pour la durée de la nuit. Ou deux heures, si le temps en suffit pour terminer avec la tierce personne ce délicieux jeu de séduction discrètement commencé dans la lumière couchante du jour qui amorce une épopée prometteuse.

B. La chance du débutant qui écrit au hasard et qui en a l'effet

L'allure, on pourrait dire ! Si avoir de l'effet l'allure, et d'elle une botte volée est bien le but recherché... Au débotté, s'en dérobant, tout débutant tendant dérouté, si rebuté qu'en y goûtant le brut ardent d'un bris tordant des tours pris des choses l'ébruite et l'abrutit, à se faire plvs discret qu'on ne l'y aurait imaginé, sait sans se laisser distraire par sa chance attribuée - parce qu'il n'en défait des faits, sait encor rien - contrebalancer l'effet de scènes plantées et décors de grade gravés sur le papier au vrai habitué voler une fois au moins après la botte - la prise - le gîte, le couvert et son titre - la surprise -, et pouvoir passées les erreurs du débutant, gagnant sa confiance, le gagner. Gagner un tour, une distance ou l'habitué notoire, et lvi vouloir d'une moue de la joue à peine avouée vouer l'y jouant chèrement ajourée sa vie aux diligences d'usage à rames dirigées négligemment vers les allégeances de fête en tête de tous les palmarès, sans challenger pour faire planner de doute ou autre potentielle étoile montante pour objectif, c'est l'idée qui vient des cimes travailler à l'esprit l'espoir d'un champs aux ouvertures possibles, dont se décèlent, nacelle et navette à oscillations étourdissantes, l'entrée, le parcours et la destination comm une piste,  sans se méprendre à gagner en confiance, une image mouvante et un objet en vue qui retient toute l'attention, naît du rêve - réaliser ce qui est instinctivement su.possible - et de la rêverie - imaginer ce qui se trouve encor qui ne l'est été vu assez pour être tenté - où cheminant dominent, à l'aise, ces deux mondes de fantasms et d'onirism dressés au rang d'égérie. Où prendre le soin de chérir un impalpable s'avère en fin de compte, de tous les plaisirs touchés, le plvs merveilleux organe qui soit, doté c'est rare de cette souplesse rigide, mollassonne et ferme, cette chance si infime soit-elle vaut d'être tentée, qui permet que s'adopte au passage des yeux la forme qui en supporte le regard et qui porte en elle le monde d'une création capable d'en soulever même les vues, jusq'aux étendues sacrées où l'espace concède aux images un monde entier d'idées pour exister, que d'écrire au hasard et d'en avoir l'effet. Désapper le hasard, le mettre à poil, tout gagner de lvi jusq'à ce qu'il n'ose plus bouger un couille ou un cil, là, tout chose, tout intimidé de cette intimité de la promiscuité jamais atteinte, et le reconnaître coupable d'avoir triché.

q. Vues de l'esprit #2 : Sparta method

Je me suis, dessiné par les vues de l'esprit, dessiné sous cellophane une fenêtre dans la tête car j'y sentais le prêt à ouvrir sur un goût inédit renfermé qui tient en hémicycle des débats les rhétoriq, et de ses pairs un peu de calme. Par toiles mouvantes ordonnées, j'y ai la figuration de quelq espace laissé libre cours senti vacantes ces vues plonger dans leurs arbres, cette vaste forêt de reflets, parois peintes par flocage, projetés par éclats dans la prairie comm des miroirs qui perçus mariés aux couleurs fondues par famille donnent aux chaleurs intérieures leur air un peu froid dont sentir et le voir, l'artist par la fenêtre se sculpter une forme dans l'encadrement d'un bras aimant est de plurielles dimensions si la lumière diffuse quelq chose comm une musiq, extensions d'impressions.

Ma tête n'est pas un champ d'impression spontanée, pas plvs qu'un champ de travaux, un chantier, des friches où des fripes s'habillent seules des textures qu'il me sied de faire une place chaude prendre le cœur, l'outre surface, animal au profil egyptien, d'une ruelle, lieu d'échange à la surface du ciel, sa bonne affaire mise aux bouches des délices à chaq touche de couleur taillée comm une note au piano, par harmoniq. La vallée s'y épèle des générations d'enchaînement biologiq peaux d'orange jusq'à se découvrir une seule extension valable, issue d'énièmes générations d'érosions de cette carte de la roche qui donne ses formes aux sens, et dérive vers le même point de convergence, une ligne de fuite, d'où coule l'eau des vues de l'esprit.

Par la fenêtre de ta tête coule un ruisseau, un navire, un jour un torrent quand l'émotion y atteint son paroxysm extatiq, enchantée, heureux dd se rencontrer, cette demeure d'où la tête pour seuil rempie de joies, coule comm en un conduit seul, un miroir d'eau du ciel qui me renverse quand j'y ai les yeux pour écouter le coeur jetés. Où l'art coule dans les siècles et les vues de l'esprit seules restent immobiles dans l'espace, fidèles aux pensées.

Champ d'impressions libres, spontanées, images de l'esprit êtes vous là quantités ? L'asthénie des grands temps vous frappe-t-elle de son sceau, l'épuisette prise de racine, d'arbrisseaux jusqu'aux tons, teints d'une exclamation ~

Un rideau se couchant lève un doute, ce levant décidément tombe de haut comm un nnul doute achève sa croissance, lumière alternative, densité mesurée, l'autre doryphore aux images permanentes, au courant alternatif des choses qui se disent, prend comm porte sur moi des coups, la vue dans sa densité sous la forme la plvs élevée qui fût jusq là trouvée, silhouette auto-réflective qui perçant la nuit y est nyctalope comm on se permet de dire d'une chose qu'elle permet qu'une autre tourne bien rond dans le sens ou à sa position elle donne une place équivoq et à sa direction auoritaire la place réduite d'un moindre mal : Tout est tellement relatif après toutMatrice d'impalpables, construite selon ces sciences du hasard qui bâtissent sa stable table des matières pour n'être perçue dans son ensemble qu'en un vaste champ d'incompressibles, joints incompréhensibles et expansifs. Protection d'un rouage contre les techniciens mal intentionnés qui voudraient aller y mettre leur doigt, jamais le bon. Le don de ne pas prendre de recul, jamais même pas lorsq le faît des faits fait d'effets pris pour que défait le détail soit beau, et ne soit plus que ça. Dans son ensemble, le macro-réalism, l'échelle englobante, enlaidit les choses qui veulent sur la peau porter les énoncés d'un beau, microscopiquement beau, infiniment beau. Que voyez-vous, non : Savez-vous voir ? 

Faux pas criés au loup.

L'histoire, toute l'histoire, bien sûr est une erreur (puisq elle est humaine)

Comm Polnareff, "je cherche encor"

Sous quelle étoile suis-je né ?
J'en suis encore à me le demander
Je chercherai peut-être encor
Lorsque sonnera l'heure de ma mort
Sur l'amour, sur l'amitié
Mon avis n'aura-t-il pas changé ?
Seront-ils à mon chevet ?
Lorsque sonnera l'heure de ma mort
Je n'ai pas eu l'idée
De voir le jour
Je n'ai pas décidé
Ce court instant d'amour

Phileas Fogg ~ (juillet 2o1o)

Partager cet article
Repost0
Published by Ampad Embiem