L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

/ / /
Dalí ~ La perle (L’Infante Margarita d’Autriche d’après "Les Ménines" de Velázquez)

Dalí ~ La perle (L’Infante Margarita d’Autriche d’après "Les Ménines" de Velázquez)

En HD sur le site de la fondation

L'admiration de Salvador Dalí pour le personnage et l'oeuvre de Velázquez est bien connue. La coutume qu'avait Velázquez de peindre sur les lieux mêmes de la scène, ce qui donne à ses tableaux un caractère de photo instantanée, devait à coup sûr séduire Dalí. Cette admiration, présente très tôt chez Dalí, était manifeste dans sa vie privée. Il avait orné sa maison de Portlligat d'une série de portraits de personnages moustachus, dont celui de Velázquez. Dalí disait collectionner les moustaches, surtout les moustaches célèbres. Et puis il y avait aussi, pendue au mur de son atelier, cette reproduction quadrillée de Les Ménines que nous pouvons toujours y admirer.

Depuis l'impressionnism, toute l'histoire de l'art moderne tourne autour d'un seul objet : la réalité. Ce qui peut conduire à se demander: "Quoi de neuf, Velázquez?"

Dalí, "Eurêka", a976 (in OUI !~ 2)

En 2oo9 et les débuts encor aussi timidement balbutiants que Proust à Balbec de l'intime conviction, laquelle déroutante et fascinante n'ayant eu de cesse depuis, de se faire tantôt obvie lumineuse et éclatante, tantôt passer obtuse pour une illusion éphémère, je publiai ici cet extrait du text de 1976 de Dalí, Eurêka, publié dans le recueil d'essais sur la méthode paranoïaq-critiq et l'archangélism scientifiq, titré OUI !~ 

Les choses se passent plutôt bien de son côté. Ses œuvres depuis longtemps maintenant sont énormément exposées et vues des publics du monde entier, ses expos se sont tenues aussi bien un peu partout en Espagne et en Europe, qu'aux États-Unis, au Japon et en Chine, et ces dernières années il a le vent en poupe, Velázquez. Depuis qu'il est directeur sportif de l'équipe colombienne Medellin, il enchaîne dans des déclarations qui ponctuent de ce suspens qui lvi est propre les interviews, passant sous silence tout le reste de son œuvre, dont il semble avoir (définitivement ou non ?) fait table rase comm on le fait du passé en un message optimist. C'est bien. Très-bien même, oui, d'autant que c'est bien tout ce qu'on lvi souhaite. S'il est heureux ainsi. Mais je ne saurais le féliciter et l'encourager, et relayer ici cette information sans omettre de dire qu'on ne peut pas décemment ne penser qu'à soi, sans garder en souvenir du bon temps les attentes du public qui, rappelons-le l'a mené là, et qu'il est ici, dans cette redevabilité non solvable un contrat à vie, une autorité suprême qui l'oblige, presq sans condition à revenir à la peinture pour nous en mettre plein les yeux. Peindra-t-il désormais des Ménines de Medellín confinées en famile autour de l'évènement cyclist de l'année plutôt que dans les intérieurs sombres de la maison familiale, ou se peindra-t-il encor discrètement à l'arrière d'un portrait du maillot jaune posant pour les journalists de son pays, en sueur et à bout de souffle, comm le dernier message en date de son talent d'artist, dont l'objet figure et relate, non sans une touche de réalism décadent teinté d'ironie moqueuse, les phénomènes de son temps. Phénomène en effet que cette formation, l'équipe menée par Oscar Sevilla semblant résolument déterminée à remporter coup sur coupe les tours de Roumanie, du Luxembourg, de Slovaquie puis les moins prestigieux mais non négligeables tour du Guatemala, Vénézuela et Costa Rica avant de finir en beauté sur le tour du Portugal, pour le moment reporté.

Est-ce de Babaou !~, de Dalí que s'est inspiré Velázquez dans cette reconversion plutôt réussie ?

Est-ce de Babaou !~, de Dalí que s'est inspiré Velázquez dans cette reconversion plutôt réussie ?

La question restant entière, ne manq pas de remuer les bureaux journalists du monde et, ce dans les spécialités d'usage bien inconciliables et désormais conjointes de l'art et des sports, lesquels frétillant à chaq nouvelle apparition surprise d'un plvs grand scoop se ruent sur cette question comm je le fais, un rien à la traîne il est vrai, à présent que le succès s'avère plvs durable que je ne l'aurais initialement pensé. Mais, à l'instar des basketeurs decenus golfeurs, acteurs devenus politiq, boxeurs devenus casaniers et autres tonneliers bourguignons qui se mettent soudain au squash, Velàzquez peut se targuer d'avoir eu dans sa carrière quelq avantages à cette retraite, les cordes d'un métier étant souvent les mêmes que celles qui dans un autre plvs - disons-le carrément - conventionnel font vibrer les notes les plvs atypiq. C'est ainsi donc que la créativité toute motrice, l'inspiration génératrice de sensation, faisant son apparition dans les cours de la médiatisation sportive, peut surprendre et apporter à ces disciplines historiquement très rigides, l'humilité de facettes bien inédites, les exposant ainsi aux lumières de nouveaux esprits dont tirer les enseignements saurait opérer quelq révolution bienvenue, comm l'a fait d'un seul coup la Lune en se faisant simultanément marcher dessus par un trompettist devenu plvs tard lvi aussi (décidément) cyclist.

Partager cette page
Repost0
Published by Ampad Embiem