L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

13 février 2021 6 13 /02 /février /2021 08:24

Nous voilà sortis, comm déconfinés, déconfits. Les plusieurs éternités et demies qui nous avaient été allouées, concédées, nous les avons mangées, dépecées, dépacées. Leur limite franchie, nous en voilà sortis. Affranchis du temps, pas tant, ce serait même plutôt le contraire, libres de nous y conformer comm fermées ces portes repères où nous naviguions enclavés, il nous faut à présent, présents à observer. Comm des silences, des balises le long desquelles, tout en demeurant en-dehors, sur un sentier parallèle à l'autorité autoroutière, nous pouvons déambuler à la vitesse choisie, qui est celle du temps. Vasoconstriction et enchère des débits. Au Jamais de la vie, au plvs grand jamais de tous les temps. De là un choix se libère entièrement. Suivre la cadence du temps, et s'enflammer dans sa véloce velléité de propagande outrageusement dirigée vers les fins de la dernière éternité que nous avons déjà franchie - une sorte de rempart sensitif, réflexe pavlovien, bien souvent nous force à en tenir pour durable la suite, et tourner ainsi en rond - ou imposer au temps, notre cadence, que nous pouvons bien choisir, vouloir ralentie, apaisée et consentie, plutôt qu'imposée, composte et imposture.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires