L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

20 juillet 2020 1 20 /07 /juillet /2020 19:21

(...) et, contre toute attente, sans contrainte à craindre latente et indépendamment du reste, sans semblant d'incidence ni seulement d'accent à y entendre atteint de satin fève ou d'ocres bleus déteints, il y aura eu entre l'essence née d'emblée des sens l'interdit à savoir, et la multiplication des cas d'onctuosités de la curiosité critiq à tout vouloir connaître des instants d'aisance descendants qui pousse plvs loin les limites de la conscience de sans s'en sentir attirée si soufflée bien avide à s'en gorger plvs encor, on dit jonction, une adduction de joute jouxtée, un agent ajouté toujours élégamment doté, raboté et bosselé, paré à l'arborant planter là l'art boréal décemment descendu du piédestal et des stèles de l'aire de fête au loin où le beau s'asseoit le moins, l'adjuvant adjugé juge et parti entre les membres fondateurs et les extensions libres aux unions aléatoires, qui vaille et veuille par son vecteur de vallée ravalée, cette valeur intrinsèque de chaleurs à très sèchement grimper les parois jusq'à leur sommet, sommer assommées de sommations azimutées les estimes et les estimations toutes corrélées, les divers envers d'averses ou dévers versant déversés des vers et levers de terre sur courbes fines d'horizon décapé de toute part des escarpes & sinuosités nasales dont ne s'orne plus à cette échelle la moindre escale échappée des soupapes chapeautées de l'écorce qui en corset s'en corse l'approche et la rend si impropre à tout essai à s'en approprier la texture ou l'écharpe à chaparder des mains et de la tête, de sorte que s'y tienne, d'intangible, d'intransigeant & de monumental, d'incompressif et qui cependant compile de panoramiq intégral, intérieur et sidéral, l'intégrité grisante, debout sur ses deux jambes, des grès de consistance qui poussent entre les axes les étendues ténues d'un intérieur intarissable à détenir d'absolu l'effort fait aux faîts d'aires absorbées pour défaire de leurs façons les facondes fécondées à des lustres illustrés produire à fond, l'eau dédiée d'en défier l'effet sonore jusq'à s'y laisser boire : un essor, sorte d'oscillation des cils, à dos si lisses qu'ils dociles parlent y perlant de glisser sans y toucher parmi les oxymores & leurs cratères contraires. Si satin-marin-miroir, et tellement réfléchissantes, flèches à moults repères au sein des sains essaims délestés d'entraves, libérés de freins, propulsés sans fin à semer de leurs lignes les points levés d'un jour quinles contient d'ajours, les retient d'ajouts, aux joues roses posées rondes à sentir pondérée l'importance d'une part à la portée des maints tenants et aboutissants et d'autre attirée à s'en taire les extraits, senteurs et nectars, un grand tout qui s'inspire et ne permet qu'on l'en sépare.

Partager cet article
Repost0

commentaires