L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

1 avril 2022 5 01 /04 /avril /2022 08:21

What We Were, tout y était,
et de tout ce que nous savons il en est qui se tâchent quotidiennes des laves et d'autres sortes de coulis à mâcher.
Dis-moi d'abord combien tu te ferais fort de tort pour pouvoir seulement payer ça cher,
Le chèq s'absente de sa caverne de prose à coffres et des chiffres s'en volent la plume au vent,
Le cou a l'air autant dire
Pourvu, et même dépourvu, que ça ta chante, d'un écusson dressé,
ou d'une chambre à coucher, intégralement.
Comment dire sinon ? En cette langue qui veut dire plvs sitôt qu'on y presse un palais, ou qu'on y sert les dents de longs temps commandées.
Enfin livré !~ les presses détendent un peu les gorges d'un papier à gâcher d'où, dès lors peuvent s'entendre quelq mélodies jusq' alors inconciliables, jusq' à la conciliation.
De la verte et virtuose verticalité des créations à tenir ouvertes pour tenue des couvées
Ouvrons en rentrant d'un surmenage contenu latent dans une toile tant attendue, redécouvrons-en les couches comm d'autant de poupons de la création, qui résident bien sur cette épaisseur demeurée un temps en attente d'un nouveau nutriment, complément alimentaire, élémentaire semble-t-il avec le recul, issus tissu hissé de voiles et de grand air et tous du même sens immiscés, censés miser sur les choses sûres remisées au meuble démobilisé d'un mobile désaffecté. Attendre, laisser mûrir une note et la reprendre, longtemps après que la céréale n'en échappe plus un son. De l'ogre d'orge dégorgé, reste un peu au moins qui s'y étant et tant mieux développé seul fleurit à présent. Découvrons-les tant biens que malles.
La salle de bains du monde.
Dirigeant le monde depuis sa salle de bain dans le mur, Jack Reacin regardait l'émission où le président vénézuélien la bouille rouge d'avoir trop picolé présentait sa recette de cuisine, invité depuis quelq temps à répétition sur les plateaux télé du monde libre, sans pouvoir s'empêcher d'imaginer comm le peuple vénézuélien tout entier devait être fier de voir ces images de leur président en guest star retransmises sur leurs chaînes nationales. Il se dit qu'il serait vraiment bien que toutes les crises puissent toujours ainsi se résoudre à quelq concession à perpétuité.
Chassé-croisé sublime des prières aux goûts du jour, d'extrêmes lenteurs équivoq de rigueur à se faire la part du lion dans les élans d'un jeûne ensoleillé. Par la force des choses, de grâce nous nous évaporons. L'histoire se passe dans les strates qui superposent compactées les multitudes réfractées d'un infini qui se répète à l'horizon comm un écho. Ici, entre les bleus d'encre et de méthylène, à repasser en bande comm ceux de Klee et entre les nuances, tous les RAL intermédiaires, se déclinent suivant les apparitions sporadiq du rayon qui soleille de lvi-même, les ocres et les passions du nombre. Cette ombre-ci s'élève comm une voix qui conduit sur la voie aérienne les pistes de jeu d'une bande à refaire tourner les têtes lorsq'elles sont déjà à l'envers. A l'inverse, les répits entre les temps de pose pour photosynthèses et symbioses des espèces en partage sont des plages occupées par l'estivant qui domine un peu la situation du haut d'un petit tertre de déjeuner gourmand, sucré, salé et qui salivant lambine entre deux bains aux pieds de l'eau, droite, sur ses pattes de cheval de traie, dans ses bottes. MAthilde pose sa loupe et se met à bailler. Sa cloppe au coin de la bouche est sèche et teinte un reflet d'osmose plein d'appréhensions. Qu'est-ce en bois, qu'elle va tailler ferme ? Une pipe aux blés du jeu en cours s'allume en provoquant le sourire du passant d'un rien susceptible de ravager les étages jusq 'au sien où s'empailler. Je me suis, écrit MAthilde, empaillée seule sur le seuil d'un pâle soleil printanier, surprise à vouloir encor suivre l'essence d'un passage du survivant, d'un bout à l'autre de la corniche et sans relever les yeux, je l'ai décrit s'élevant à mesure qu'il grossissait puis rapetissait, à tous les songes panoramiq. Une traversée de mille ans dans la compression d'une seule ligne du port pour cible. Le cil battant d'une fenêtre la réveille alors, elle s'était assoupie devant le dernier mot du monde refaire le tour rond, plutôt que carrer ses plans d'instants furtifs.

Lettre au devenir absent
Écrire un text au passé, c'est reléguer directement une nouveauté, un cadeau au rang de l'obsolète dont il ne subsiste suscité, ouvert et consommé sitôt offert qu'un vestige qui construit le moment monument de l'écrire. Le passé est, comm le devenir, absent, une enfilade de colonnes.
Lorsq l'on écrit un text au présent, il la reçoit immédiatement. Au palais, à la salle du trône.
Le présent est, à l'extrême opposé du passé et de l'avenir, tous deux absents, capable de recevoir directement.
Lettre au devenir absent, écrit à ses émissaires. Essai #128 +/-
Sur le modèle des temps construits où s'inscrivent, d'usage, tous texts, j'écris au devenir absent : en son temps, et à son attention. En mon temps, je ne l'avais guère. Plvs tard on dira qu'il était temps, et ce tout just.
Pour se faire rugissant, surgissant il s'agissait de se l'écrire soi-même, au temps présent, qui le lvi remettra par l'intermédiaire des ses émissaires des temps en devenir, absents, à coup sûr au goût du jour.
Toujours absents, mais qui viendront, soyons-en sûrs, ils sont en train de venir au moment où on leur écrit.
Et encor une fois c'est l'aube.

Encor une fois c'est l'aube, 7 fois plvs que jamais.
Une halte à Malte, ainsi aussi que le pape
(Maltais Média)
La furieuse envie de me reposer m'a couru après tout le long du jour, alors je me suis planqué arêté discrètement dans un angle, l'ai laissée passer et ensuite c'était moi qui la traquais.
 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2021 7 19 /12 /décembre /2021 15:59

Nul lieu de vous en faire,

Soeurettes d'états majeurs,

Si vous avez raison, 

Le ciel est bien marron,

Je vous le dis encor,

Nul lieu de s'inquiéter,

Ça n'est pas arrivé,

Ça n'a même pas eu lieu !~

 

Puisq on parle d'arrivées,

Et de produits finis,

Ou de produits scalaires,

Leurs produits dérivés,

Rien ne s'étant produit,

Ni donnant lieu à d'autres,

Et le temps fait d'une heur,

Je veux garder mes yeux,

Où le rêve est veillé.

 

 

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2021 4 09 /12 /décembre /2021 05:59

Tout en trois minutes, change.

Entre ici et là un orage a éclaté.

Le ventre de l'architecte a parlé le premier.

Tandis que l'organe central d'un base arrière s'établissait en face, sur le continent, on faisait ici un drôle de rêve. C'était un puissant industriel qui faisait les champs sauvages se traverser de parts en parts par des lignes mitoyennes, si resserrées les vnes des autres, qu'il ne restait d'interstice où pouvoir seulement passer une jambe, ou une idée qui ne fût déjà occupée par l'envahisseur rusé.

Les métamorphoses ~
Partager cet article
Repost0
1 juillet 2021 4 01 /07 /juillet /2021 09:58
https://image.over-blog.com/AucErbdunT9P6rMuIkYxoCM56jg=/filters:no_upscale()/image%2F1377024%2F20210701%2Fob_5296e2_incollage-20210701-121109922-1.jpg

https://image.over-blog.com/AucErbdunT9P6rMuIkYxoCM56jg=/filters:no_upscale()/image%2F1377024%2F20210701%2Fob_5296e2_incollage-20210701-121109922-1.jpg

Le titre, si banal paraisse-t-il, ne m'est venu que ce matin où, entre deux vagues de mails à la poursuite du temps perdu - 2 mois de retard !~ à rattraper - j'ai en naviguant ici et là découvert une photo intitulée two souls. Ce n'était alors qu'un portrait noir et blanc figurant deux personnes qui semblaient converser. Je redirigeai immédiatement à la lecture de ce titre, en oubliant jusq' à l'aspect pictural de la publication, et tout en poursuivant ma navigation tandis que mon esprit restait concentré sur l'idée de deux âmes qui se rencontrent, mes pensées vers Cassandre. Je n'ai connu Cassandre que brièvement, il y a un an maintenant, et nous ne sommes pas restés en contact, ou si peu, mais l'idée germée récemment de collaborer sur un projet commun, si modeste soit-il, semble avoir retenu de mon attention au-delà de ce qu'elle, peut-être peut envisager, ou avoir à esprit, une partie stimulante qui paraît en arrière-plan prendre son importance. Comm si une partie de moi, discrète pour le moment, était sans que j'en aie encor tout à fait conscience, en train de fomenter quelq alternative, ou quelq extension que je ne saurais consciemment élaborer par moi-même. L'assemblée des rêves c'est avéré, prend des décisions qui, si elles ne nous échappent pas tout à fait, retournent d'un autre cadre de lieux et temps que ceux qui régissent la vie de tous les jours, comm si cet hémicycle était en mesure de faire sur les balances surréalist, virtuelles, des connaissances spontanées ou intuitions logiq, appelez-les comm vous voudrez, peser des éléments chaq bribe d'information inhérente, passée inaperçue ou perçue alors anodine, qui les compose. Bonjour Cassandre. 

Deux âmes
Partager cet article
Repost0