L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 12:11

 

 

Fonte : une vitesse, une couleur, un remplissage. La matiere holographiq, la maniere negative de la chose. La dose de remplissage.Les pas revenus,
C'est l'heure des corps beaux. Matin 2 h plus tard, et soir 2 h plus tot. Transferts. DES PARADES PAONIQ ~

Aux toiles de jute un versant lacte de voute, leur parade paoniq devant dix tulles de dix mailles a celui qui lui offre sa femm pour chaudiere a la nuit de cristaux blancs permanente ~ A toi l'ete qu'a poil rabroue, brosse, rebroussant le chemin eliptiq des cycles, autant d'opales otees des pas doucement dilettantes que deballe a pieds les poles a temps qu'une toile d'etoiles a hapes au versant lacte de voute appelant. 

On a des blagues sur Raphael. des blagues grivoises, des quantites de fables revelees sur des mots dejoues du seul recit de sa biographie. Une nuit contee comm des raffinements a la cave, des librairies d'homms libres., des histoires decoulees, des parades paoniq pour illustration synthetiq, mais surtout, une infinie variete de petites choses compactes qui tirent toutes vers l'exterieur de longues pages de recits entremeles, parfois coincident. UN jour que j'ai eu envie de partouzer avec toi, disait-il a sa toile, nous deux tous ensemble dans une caccophonie visuelle et couleuse d'hormis et de partant tout, nous envoyer en l'air je nous ai vus nous dedoubler les socuhes, refletes l'un dans l'autres comm de jolis inspirateurs reciproq. Je nous ai vus nous decupler des efforts jusq' au charme qui s'agitait a nous tenir si eloignes, et les administrateurs d'une agora mondiale. Les artists, les peintres, sont les inspirateurs des grands essais philosophiq a l'origine des idees de democratries, antiq et modernes sur lesquelles se sont baties les societes modernes ~ comm des fractions de la seconde prematurees ou la reflexion se prend deja pour ses faits averes. La la racine synthetiq stheniq aurifere de la precience qui donne a l'artist sa legitimite d'homm de science. La peinture n'est autre que l'illustration plastiq des philosophies d'homms bien pensants ~

L'UN de l'autre. Alors j'entends comm combien pesee tu me fais des folies a me sentir chaq fois depuis de plus en plus partout en toi, faire te trouver en moi ta plus grande passion. Laquelle est l'instigatrice des miennes. Celles que je peux prendre, je les prends en photos mieux que mieux, leur grace m'obsede, comm je m'obstine a vouloir en prendre quelq chose que je ne saurais encor decrire, quelq chose qui ne trouve aucun mot quelq chose que je cherche en corps a corps. aujourd'hui le photographe qui repense a Raffaello pense d'abord aux milliers de photo prises a la fraction trop tot de la seconde revelee. Depuis chaq beau matin obtempere saisi jaillissant des instants d'excitations extremes que l'heure de predilection lvi revele, l'envie est la, constante. De cycles faire tourner la tete. Je crois meme, ajoute-t-il, que l'envie est la seule constante.

Des fruits patissiers foudroyants, le sens de remplissage d'un piano a queue, cette brillance comprimee, ces 3 imageries a priori independantes se rassemblent, en uneseule esquisse, a la main de l'esprit, d'une portion d'orange a demie-nue. Des demies-oranges comm des lunes, ou comm l'anatomie philologiq des corps phenomenes a l'oree des connaissances extra-calorifiq~

    A decouvert, sans le fromage coulant pour masq au-devant du gris couchant de soleil une rehausse qui m'a ete offert, je n'ai sans doute pas au mieux des efforts employe et vice versa sur toute sa hauteur palpable ecuyer et cuilliere ce don de monts ailleurs qui m'avait ete fait, lvi preferant longtemps le versant lacte de jute d'un monde meilleur, et meme en oubliant de sa tournure de l'an l'elancee graviers des parades circulaires a domicile jusq 'au sacre qui en relevait le caractere. Ellipse battue des retraites enrobees par octaves et toutes en fete suivant selon l'etoile ou le voisinage. Raffine comm aux caves prise a parti montee de filles en neige et qui portaient entre elles par epilogs ce que nous savons qui en lave bien les surprises du reve mutuellement figes par pieces revenues entre les corps definitifs et les cloches qui resistent, pourtant attables constellarif de l'etat elastiq a celui de permanence plastiq, decompte je distrais a l'invite du jour l'epoq en souriant qu'une coupe biaise sur l'assiette rue du petit prince par syllabes de chose pire depayse les matieres dont se tond lvi-meme a propos le manteau mouton paradoxalregarde attentivement. Jusq 'a la matiere ininterrompue cette question de princeque l'efile se tend infini en finement fouettant ses blancs, et qui presq fresq integrale souvient le corps comm il s'approche quand le fond des jardins en jacheres devient corps a patures savamment pousse les bles hors des centres croises de sursauts equivoq. Les chromatisms longtemps pris pour hasardeux de cette melodie des transformations qui couchent avec elle la decimant tant et tant mieux, qu'emiettes nous mettions au prolog en exergue en avant ou au liminaire venu briller sechant ses remontees gorgee de sensations d'actes entendus comm des rues de ruees muettes mettraient naissantes a ses pluies la dedicace d'un sourire lechant ses larmes contenue continue pour teintes aux doubles diners alternativement pris en enchainement sur le versant en cascade des aliments. Elle rauq ascete aux melanges du son entre les aimants convalescants de nos turbulences far a focettes de zele et d'orange electriq, elle a dans l'instinct de l'instant au droit, mon essaim regnant avec les lignes de fuites, des sets celui de filer. À prendre au pied de la lettre, écriture dite 'À voix haute. 
L'homm est immense, son esprit sans limite. Et la réalité surpasse presq toujours la fiction.

L'arbre en colloq, Othello subjugué au coprs-recoin, regard cointreau ~ La fille friable aux cils fébriles, brève oscillant au fil des lèvres, eut l'air d'une affaire rêvassant qui brille, et elle vrilla l'ère d'un bris de verre. Autour d'atours, fable-opéra ôtée d'arêtes.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires