L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 11:36
J'ai d'abord cru bien faire
Puis j'ai eu l'impression de
ne plus rien faire du tout.
Le résultat était le meme.
Ou plutot non, c'eut été préférable que je ne fis rien.
Si j'avais au lieu de ca pris
ce billet, puis ce train, ce poste,
ce congé de la vie qui m'était tendu.
Je serais resté étendu, détendu,
Attendu.
2 semaines folles a Londres,
suivant le mois d'une cohue
infernale, c'était annoncé,
prévu que ce serait un calvaire.

Le Vent s'est emparé des lieux,
en tout temps, lieu & place,
ce que les mouvements brassent alors,
ne remuent que des vents.
Sans marées, sans relacs, sans incidents.
Ni conséquences.

La facon dont le tournant s'est annoncé,
ne me laissait pas vraiment le choix,
ni présager quelque bonne augure,
personne n'aurait saisi ce billet, ni le sens qu'il donne a l'avenir.
Et je suis sur que s'il se présentait de nouveau,
demain, dans les circonstances similaires, je ne le reconnaitrais pas,
je ne le prendrais pas plus.

Dans le feu de l'Action, déja embrigadé par le Vent imptétueux,
aussi invisible, aussi insaisissable,
que les mots que mon pere, qui me l tendait, avait a la bouche,
du vent, rien que du vent,
a Londres, depuis un mois déja, avant ca.

Nous avions battu, avec Gus,
toute la ville, a l'accomplissement
acharné de notre ouvrage.
Ca ressemblait a ce quelque chose
qui se déroule bien d'habitude,
on croyait meme etre déja sur la lancée
qui mene au succes,
On croyait meme etre dans le cercle.
Vertueux.
Cercle fermé en vérité que celui-la,
Une spirale vertueuse, pourtant,
pour en avoir vu de mes yeux
ressemble bien a ca,
Précisément.

Les bienfaits du jours se contemplent immédiatement,
on peut admirer les résultats d'un travail aussi instantanément,
qu'ils portent en eux déja les efforts décuplés des taches a venir.
Au jour, le jour, de facon accentuée.
Les accents sont toniques.
Les acces sont au nom d'une unique envie, plus portés a la folie des grandeurs,
les exces, aux nombre de ces grandeurs.

Mon pere regretterait de savoir ce qui a suivi ce mois.
Nous étions traqués, et nous avions le vent contre nous.
Je brasse, Rame, Rameurs, Ramés ~
Partager cet article
Repost0

commentaires