L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

7 mars 2018 3 07 /03 /mars /2018 09:18

LVI : C'est vous qui dites l'avenir ?
ELLE (lisant, devant sa boule de cristal :) L'Avenir
LVI (impatient :) Ah oui.
(il s'assoit :) Que voyez-vous ?
ELLE : Je ne vois rien. Je ne vois rien ici, je ne me sens pas a ma place.
LVI : C'est normal, vous etes a ma place. Vous pouvez vous pousser d'un cul ?
ELLE : Volontiers oui, merci.
LVI : Je ne savais pas que les places etaient nominatives ?
ELLE : Si.
Il regarde derriere lvi, il est ecrit : "LVI"
LVI : C'est bien fait La Vie, quand meme.
ELLE : Ah mais non, vous y etes pas du tout !~ 
C'est pas la Vie, ici, c'est une forme primitive.
On y fait que les repetitions... Genre En boucle, en boucle, tchu-wa. C'esty d'un chiant... 
La Vie c'est en face (elle montre du doigt le restaurant avec piscine, sauna, solarivm et nightclub, il est marque en gros "Ce soir on joue sa Vie : une piece de boeuf a gagner") 
LVI : Pourtant ?
ELLE : Le siege ? C'est peut-etre un  autre LVI.
(monolog confus :) C'est sur, vous aurez le votre aussi a la Vie. Si vous allez par la, si c'est vraiment ca que vous deviez venir voir, si vous avez la vie devant vous, prenez tout droit, et vous y serez. Vous pouvez pas la rater. Vous devriez voir votre tete sur le fauteuil (...)
(de plvs en plvs confuse :) Une fois j'y suis allee, pour me faire une idee, pour me faire a l'idee : que pendant que je joue la, on donne la vie juste en face. C'est un text complique a la base, mais ils l'ont simplifie. Ils rendent la vie plvs facile, c'est sur. A comprendre. C'est une representation de la vie simplist, certes, mai qui vaut qu'on la voie (...)
(puis revenant a elle :) Ici, je suis toujours arrivee en retard. Et LVI etait deja parti. Il n'aime pas les cafes froids qu'on lvi sert, et il dit qu'il en peut plus t'attendre. Alors il se dit Cette fois, c'en est trop, et il balance sa seule replique : Je me barre, si j'ai bien tout compris : Acte LVI, Scene LVI. Je sais pas si j'arriverai jamais a la voir cette scene. Faudra que j'essaie au debut, au moins une fois.
Mais bon, douze heures de cafes froids ...
LVI : Des cafes froids ?
ELLE : Oui, c'est comm ca qu'on les sert ici.
Le realisteur est furieux mais l'aubergist n'en fait ce qu'il veut.
Faut dire, Mathilde, elle sait plus ou donner de la tete.
Elle est tout seule, la pauvre, faut la comprendre aussi.
Elle sert tous les cafes avec 2 scenes de retard.
(en aparte : ) C'est pour ca qu'ils sont toujours froids, D'ailleurs oui ?
LVI (se disant C'en est trop :) Moi j'aime pas les cafes froids. Et J'aime les boire quand je les commande. Je me barre.
(il sort.)

ACTE LVI, Scene LVII (entierement joue en deuxieme langue)
Le realisateur (entrant :) Un cafe s'il vous plait !~
Public du balcon (plateaux a la main:) Deux secondes !~
Le realisateur : Je vous ai pas cause, a vous !~ Reposez ces plateaux, je veux plus vous entendre. Vous parlez meme pas la deuxieme langue
Le balcon hue.
Premier rang (s'approchant sur scene : ) BRAVO !~ UN CAFE !~
Tout le public du premier rang est monte sur scene et s'asseoit a cote de lvi
Le realisateur : Mais ca va bien oui ? Vous etes venus demander reparation ?
Premier rang (en choeur, a sa table :) Pardon ?
Le realisateur : Excuses acceptees.
Premier rang : Rembourses !~
Le realisateur : Les cafes ?
Tour de table ~
Premier :
Oui, on les attend toujours
Second : Et en plvs ils sont froids,
Troisieme : Parait que vous etes un type important ?
Quatrieme : On aura peut-etre plvs de chance d'etre servis assis ici
Cinquieme (a Mathilde :) Assez tasse, stoplai
Sizieme (se levant pour chiper le cafe du realisateur :) Passe.
Septieme (trou de memoire :) ... 
Huitieme
 (improvisant: ) T'es trop nul, t'avais pourtant pas grand chose a apprendre.
Neuvieme (lisant le text du septieme :) Rien a ajouter.
Dixieme (mort de rire :) Alors, voila quoi, pas d'inspiration, rien pour moi ?
Le realisateur : Je suis le realisateur, donc oui, je crois qu'on peut dire que je suis un "type important". Ici, Dieu, c'est MOI. Et les cafes, vous les payez pas. Septieme, vous irez au 32 e rang, faites des aaah, des ooooh, des eeeeeh, faites comm les autres. Huitième vous savez bien improviser sans trop vois étendre, vous ferez le mort.
Les autres, retournez vous asseoir.
Huitieme : Yeaaaah
Le mort : eeeeeh
Le réalisateur (au mort :) vois, allez rang 32 aussi, mettre de l'ambiance. Vous êtes promu chauffeur de rang 
Mathilde (huant, au loin :) Ils payent pas les cafes, et ils filent meme pas de pourboires !~
Le premier rang se rassied. Certains huent. D'autres veulent sortir mais les portes sont condamnees. On hurle : Rembourses !~
Le realisateur : Vous payez pas les entrees non plus !~ Alors vos gueules hein ~!
MAthilde (entrant enfin :) Tiens, je vous attendais pas si tot ?
Le realisateur : ACTE LVI, SCENE LVII.
Quand LVI sort, j'entre. De sorte que je n'arriverai jamais a le voir.
Il m'a pique une repliq la derniere fois.
Je voudrais lvi dire deux mots, mais pas moyen de l'attraper. A chaq fois c'est pareil.
Le gerant (au balcon, applaudissant : ) Bien joue !!~.
Le realisateur : Merci, patron.
Le gerant : Non, je veux dire : LVI, bien joue de se barrer.
Le realisateur : C'est moi qui l'ai fait.
Le gerant (ecstatiq :) BRAVO !~ Quel acteur, hein ?
Mathilde (s'approchant du realisateur, lvi servant un cafe froid :) Vous avez pas l'air dans votre assiette ?
Le realisateur (recrachant son cafe :) Je sais plus quoi faire de vous
Mathilde : VOUS n'arrive qu'a la fin, vous improviserez un truc, n'y pensez plus.
Le realisateur : Vous me saoulez avec vos repliques toutes pourries, Vous servez des cafes froids, Vous me faites chier.
(puis, tout content :) Je vais vous virer.
Mathilde : Vous n'est meme pas paye.
Le realisateur : Meme. Vous servez a rien. Pis vous jouez tellement mal, c'est hilarant.
Mathilde (jetant son tablier : ) Si c'est ca, moi aussi je pars !~
Le realisateur : Vous pourrez pas sortir, les portes sont condamnees. Je vous replace dans le public. Aux baignoires, la-haut.
Mathilde : Vous allez le regretter !~
Le serveur remplacant #1 (somnolant : ) Enfin. ma scene. J'attends des plombes et je fais une scene. Et just apres je meure.  
Le garagist du coin (entrant :) Un cafe froid stoplait.
Le serveur remplacant #1 (surjouant, euphoriq :) Et un cafe froid de la maison, VN !~
Le public du premier rang (standing ovation :) ON ATTEND TOUJOURS NOTRE CAFE !!~
Mathilde (s'installant aux baignoires :) Ah mais la Paix !~
Le gerant (sur le toit : ) BRAVO !~ Quel jeu !~ Quelle actrice hein ?
Le realisateur (surjouant :) C'est sans fin, je ne trouve pas de fin. C'est interminable, ca ne mene nulle part.
Mathilde (dans le public, nue, se lavant a la baignoire-la-haut :) Pas besoin de fin. Vous avez qu'a faire comm la derniere fois, faites pas de fin, on reprend direct : ACTE CLIX, SCENE MIX ~ hop ACTE I, Scene I.
Le public aux baignoires (comm des dingues :) Champagne !~
Mathilde : Allons bon.
Le realisateur : Vous en avez pas marre ? Rejouer encor, et encor, la meme chose, sans jamais vous reposer ? Vous etes meme pas payee !~
Mathilde : Vous n'est pas paye ?? ELLE est au courant ?
ELLE : Quoi : MOI ?
MOI (se reveillant, comm sortant d'un reve :)  Quoi ? Je sors ou ?? Ah mais si vous changez le text, alors la /// ~
Le realisateur : Personne n'est paye
(on hue aux cuisines :) HOURRAH !~ UN CAFE FROID POUR LA 7
ELLE : C'est pour ca que j'arrive en retard, a chaq fois, cherchez pas plvs loin, hein.  
Mathilde (chantant :) Mais les cafes sont gratuits.
Le premier rang (mutinerie generale, on jete les fauteuils sur la scene :) Mais FROIDS !~
Le gerant (aux anges :) Ils sont bons, hein ? Ca joue bien hein ?
Les Anges : C'est long quand meme, non ?
Le gerant : C'est sans fin. J'ai un contrat a vie : "jusq'a ce que mort s'ensuive," ca dit. Je suis transquille, c'est toutes les 48h. Tiens d'ailleurs c'est la. Je joue une pauvre chtite scene, le mort arrive puis on signe le nouveau bail, et apres ca je peux glander les 47h suivantes. Le realisateur, il fait tourner ma boutiq et ma petite niece garde sa nounou gratis, tous les samedis en echange. Elle a des sacres problems de drogues, c'est beau a voir en plvs.
Les Anges : Vous, vous savez y faire.
(puis se felicitant comm des billes aimantees, les vns les autres : ) Bien joue, bien jour, bon jouir, bien joue, merci, bien joue, idem, merci, merci, bien joue, merci, idem, bien joue, bien joue, merci, merci, merci, idem, ~...

 
 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Ampad Embiem - dans non inities