L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 11:18
Nous avons bien jusqu'alors trouvé le moyen, les moyens les plus efficaces de nous débarasser de bons nombres des saletés sanitaires qui encombraient nos terres,
Nous avons désinfecté la salle de bain, nous avons javelisé la cuisine, et nettoyé la plupart de nos lieux de vie.
Communément, cette manie s'appelle Psychosomatose.
Nous pourrions aller jusqu'a mettre en bleu d'esprit tous les murs que nous voulons prendre pour tete.
Une vie intérieure, c'est difficile a accepter pour un etre qui se veut social, quand bien meme il ne sait plus qu'il n'est pas fait pour ca, encore a-t-il en lui ce petit quelque chose qui lui pousse au train les envies de tout mettre et confondre a sa sauce, selon ses propres humeurs, au gre de ses intentions, aux teintes de son imaginaire.
Physiquement, on peut opérer ce transfer de l'etre intérieur, sur nos intérieurs de vie... L'appartement qui loge, recoit, fournit le chaud, diffuse le soleil et abrite nos choses précieuses ~
est aussi le matériellement combustible, qui permet que tout ne soit plus seulement dépendant de notre propre jugement, dans lequel nosu avons appris a ne pas avoir entierement confiance, dont nous avons appris a douter, a nous mefier comme de ces autres choses fluctuates du monde ~ la valeur de la baguette commune, le prix du pétrole et le cours de  l'action Eurotunnel (encore que celle-ci soit plus plate dans le temps) ~
et permet en meme temps d'exposer les parties de soi, les moins personnelles finalement ~ comme une antre de l'esprit.
Mais alors, ou est-il l'esprit, depuis que nous l'avons évacué, sorti de ses retranchements, s'il n'est pas entierement dissous dans ce que nous avons pris pour materialisation de ses phantasms et de ses mouvements libelluliens ~
Il est élimé, édulcoré, vaguement ~ comme ca ~ éparpillé, et nous sommes en passe de ne plus faire de psychologie.

L'Esprit retourné sur lui-meme, c'était une impression de danger, la vie intérieure, c'était aussi utopiq que surréaliste, et chacun sait que les Surréalists n'inspirent guere plus que moi maintenant, le lobe gauche du cerveau, parlons-en.
Oh et puis non ^&^

Il faut comprendre que c'est un article conceptuel.
Qui se veut réaliste, de surcroit.
Un homm seul peut tuer le temps, s'il n'a pas toujours trop a faire.
Le jour ou il y parvient, il a le temps pour lui.
A présent, il passe son avenir a refaire son présent (son cadeau) raté du Noel passé... et rien n'y change.
Rien n'y fait, il se coupe la parole, il s'interrompt, et soudain ! ~ plus rien.
Partager cet article
Repost0

commentaires