L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 15:06

 

Je lisais récemment "Imposer votre prétendue démocratie au monde ? Au nom de quel usage des libertés ? Quelle sagesse peut faire autorité en limitant celles des cultures qu'elle investit d'un nouveau role."

"Dans quel usage de la Liberté a tout prix, nous sommes-nous enfermé l'esprit ?"

 

 

ROBERT DESNOS - Description d'une révolte prochaine

 

"Issus de Etats ténébreux, les civilisés continuent la meme marche vers l'Ouest qu'Attila, Tamerlan, et tant d'autres inconnus.

Qui dit civilisés dit anciens barbares, c'est-a-dire batards des aventuriers de la nuit, c'est-a-dire que l'ennemi (Romains, Grecs) corrompit. Expulsés des rives du Pacifiq et des pentes de l'Himalaya, ces "Grandes Compagnies", infideles a leur mission, se trouvent maintenant face a ceux qui les chasserent aux jours pas tres lointains des Invasions.

Fils de Kalmouk, petits-fils des Huns, depouilles-vous un peu de ces robes empruntées aux vestiaires d'Athenes et de Thebes, ces cuirrasses ramassées a Sparte et a Rome, et apparaissez nus comme l'etaient vos peres sur leurs petits chevaux, et vous, Normands, laboureurs, pecheurs de sardines, fabricants de cidre, montez un peu sur ces barques hasardeuses qui, par-dela le cercle polaire, tracerent leur long sillage avant d'atteindre ces pres humides et ces forets giboyeuses.

Meute, reconnais  ton maitre ! ~ Tu croyais le fuir cet Orient qui te chassait en t'investissant du droit de destruction que tu n'as pas su conserver et voici que tu le retrouves de dos, une fois le tour du monde achevé ! Je t'en prie, n'imite pas le chien qui veut attraper sa queue, tu courras perpétuellement apres l'Ouest ! ~ Arrete-toi !

Rends-nous compte unpeu de ta mission , grande armée orientale devenue aujourd'hui Les Occidentaux.

ROME ? Tu l'as détruite, d'un coup de vent ou du glaive de ton allié Brennus. ROME ? Tu l'as reconstruite, tu lui as meem emprunté ses lois (Droit romain, comme disent tes vieillards des tribunaux) et tu lui as donné un Pape pour bien détourner l'esprit d'Orient de son but.

ATHENES ? Celle-la, tu l'as partagée comme de l'étoffe et tu as modelée tes visages sur les visages de ses statues brisées.

Tu as meem détruit en passant THEBES et MEMPHIS, mais tu te gardas bien de leur prendre quoi que ce soit. Tu ne ris pas si fort quand on te parle de TOT ANKH AMON.

Quand l'arriere garde rejoignit le gros de la foule, a ta tete Charles Martel, tu la combattis, comme aux Champs Catalauniq tu te heurtas aux archanges d'Attila. Les langues que tu parles sont celles de tes anciens adversaires. Depuis une petite vingtaine de siecles, tu laisses des rhumatisms historiq gagner tes membres. Il est temps que tu demandes aux homms du Levant le mot d'ordre que tu as perdu.

La route que tu suis, malgré la rotondité de la terre, ne te montreras jamais que le couchant. Rebrousse chemin.

["Ainsi devais-tu faire quand, arrivé aux rives de l'Atlantiq, aprs avoir ruiné le modne gréco-latin, tu transformas les bivouacs en cités"]

Mais quoi ?

Il me sembles que tu te prends au sérieux ?

Ce tapis vert ? Ces messieurs impotents, cette stupide femme de lettres ? Société des Nations, comme tu dis, en omettant, naturellement, de dire a quel capital : dix millions de cadavres frais qu'il faut pour entretenir les ctosks.

O diplomates véreux assemblés pour rendre impossible toute guerre, examinons un peu votre travail de cochons.

Il me semble que votre Société a surtout pour vut la lutte contre la Liberté.

En vertu de quel monstrueux principe de conservation de l'espece [...] ~"

 

 

 

Lectures sous Satie

Partager cet article
Repost0

commentaires

Image Surrealist Aleatoire