L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 07:21

Au vu de ce que nous avons vecu de tragique, d'euphemique, d'arachneen, de magdalenesque, de phebusien, de magnanime, de pentecotien, de burlesque, d'authentiquement global du monde et qui nous jusque la nous a laisse seul avec nous-meme dans toutes les scenes de notre vie difficiles, au vu encore de tout ce que nous avons connu de franco-franc-comtois, de libertaire, de liberal, d'absolu, de reel, de concret, de materiel, d'autoritaire, d'inne, d'inebranlable, de tangible, de pseudo-scientifique et qui s'est avere etre un echec partiel, amenant la derision relative des etres amorphes de chacun de nos corps chancellant devant les intransigeantes duretes de la surface du sol qu'il nous faut au quotidien survoler pour nous deplacer, il me semble qu'il serait vraiment temps pour nous, enfin, de nous bousculer un peu les troupes au fond du neurone le plus sensible, et faire place, solennellement, franchement et sans reserve, en notre milieu, en plein sein, au passage sur et eviendent, imperial, majestueux, de grande classe, en fourure, acompagne de musique militaire ou presque, du nouvel ordre, deja grandi, maintenant en age de regner, lequel promet, a promis deja, s'est montre plusieurs fois deja, timidement mais plein de bonnes esperances, le plus aleatoire, plus onirique, dalinien, merveilleux, fils d'un monde charge du sens grouillant, des essences parfaites, envolees, des termes les plus vastes, les plus plans, les plus fans, les plus vertigineux que s'y rendre ensemble, a bord de nouveaux instruments que je vous invite a creer avec moi, reviendrait a rejoindre, accompagner, accepter, legitimer, encourager, soutenir et enfin meme diffuser pour asseoir parfaitement. Il faut s'y preparer et tous les moyens qui sont a notre dispositions aujourd'hui pour operer a la transition, ne son tpas a laisser au hasard, ne seront d'ailleurs pas inutiles, sont au contaire a manier avec precaution, lente et faible precaution, car il serait facile de retomber bien vite dans l'illusoire modifie d'un ephemere de fin de cycle du precedent euphorique moment de lachete qui conduit a redevenir inerte, passif et a oublier efficacement tous nos buts ultimes. Garde donc !


Je suis Ampad Embiem, le futur createur d'uns science approximative de l'evolution de l'engence qu'il aime, et qui aura sans pretention le devoir de s'appeler "Tangente Atmospherique", qui sera foutue, humblement foutue des le deprt, aura pour heure fixe l'heure d'ete, sera au beau fixe toujours, et integrera avec succes les elements mauves pourpres d'une part du passe qu'on aura retenus ensemble apres vote, et les composants bleutes, d'autre part, verts, jaunes divers, associes respectivement au merveilleux abstrait de l'obscur, et aux naturels changeants et amorphes, les integrant donc, des ondes vibrantes de l'absolu que l'ensemble abstrait des evenements ephemeres saura continuer de promouvoir comme il se doit, et dans le respect equitable des rigidites que l'ancien ordre qu'il visera a remplacer ne sait plus, comme vous pouvez deja et depuis trop longtemps le constater par vous-meme, respecter, qu'il bafoue sans vergogne et au quotidien, et bafouille sans remise en question jusqu'a faire perdre tout sens.

Pour le moment je ne suis encore la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien et je ne crains plus d'affirmer deja sans retenue que viendra le temps de mon incarnation absolue, materielle, evidente, pleine et complexe, riche et subtile, grouillante et vorace, docile et extra-sensible, spirituelle, vicieuse et furtive, furieuse et electronique, c'est a dire mecanique, fondue alors dans le tout que la Tangente Atmospherique aura pour base.

Il viendra ce temps, ne craignez pas d'y croire. C'est du sacre a devorer

Andalouse, pour cela, mon premier soutien et mon plus important, notre premiere admiratrice, fleur intestinale et fievre nocturne, Muse accomplie et plante vitale, cette musingenieure, scientifique de l'avenir et poetesse du souvenir de moi, a deja pour nous guider, nomme la-haut qui nous regardent et nous donnent des positions a editions limitees, quelques etoiles meritantes, dont l'une, nichee au creux d'une legere distortion d'espace prroche de l'eblouissante Altair, me laisse penser positivement les suites d'ue conquete des myriades d'etoiles qui jusqu'alors encore nous avaient depassees - mais passons, ce n'est pas la notre objectif premier, retenons-le seulement comme un evenement rejouissant, oui-tres-rejouissant-c'est-fou-c'en-est-mobilisant-moi-qui-nous-trouvait-stigmatises,-nous-voila-libres-donc-et-meme-un-peu-immortels !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Farouch 12/01/2009 20:54

El placer es mio, dulce Ampad !

ampad 03/12/2008 13:26

Merci !, Andalouse.