L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 23:12

  VERSAILLES ~

 

A tout ce jaune brillant qui paresse lors des chantiers

aux verres saillants ou s'executent a l'extase

les souhaits des visiteurs a bus en d'eternuelles nuees,

sont de ternes huees au chant du nez apprivoise,

et des vasques ou se melent en dorures

poudres aux textures friables et pate molle ~

 

Portes aux complets habits deployes

de scintillements rigides, 

au couplet embelli par l'adage

~ ou dort l'effeuillee accomplie

a traversee des temps ~

gardent devant l'evenement de leur effet,

les formes enfermees

et la presse a rendu

part belle aux reves en lotions

coupees des tetes, des cours,

aux nez tendus,

a la foule enragee

qu'a un clement etang nous vaut ~

 

 

  BASTILLE ~

 

Les ages des anges chus hantent et versent

les palliers de glace, le haut age

d'un prisonnier qui s'en rend son compte

pour deux abandonnes,

cache aux restes des torts

son air les cris dans l'abime qui le retient

des dehors, aux vertes allees ~

 

Sourd au guet d'un fou tendu qui l'a proche,

les vues figees aux hauts sommets d'un son

qui court si long les distances evanouies de cour en cour

les facades repercutees

des etendues de champs tenus inexploites ~

 

Serie L'UNIVERS DU LOMBRIC ASCETIQ (1/1)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires