L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 11:44

En happening
J'ai eu lieu.

En s'abattant, en frappant, comm on a pu lire dans les medias, la tempete de neige d'hier a voulu provoquer, dans le but de faire s'interroger. Ni sur elle, ni sur nous-memes, mais sur ce qui nous lie entre nous. Entre la provenance des corps, et leurs destinations. C'est en public et de maniere inattendue bien qu'annoncee qu'elle se produit. La participation active du public a ete a la hauteur de toutes attentes.

Ce qui touche, ce qui est frappant, justement, dans cette performence, c'est cet aspect attendu, integre, part integrante de l'environnement historiq, de l'ambiance mentale du moment, et qui pourtant surprend. En paralysant la ville, en condamnant les routes et les autoroutes, elle inflige sa presence comm un evenement non pas majeur, mais bien banal, faisant ainsi se retourner le sens de prioritess, l'echelle de leur appreciation., et remettant temporairement en question la notion d'importance.  

Car cette performance par son aspect somme toute naturel et surtout cycliq, previsibile par nature, et meme anticipe, est avant tout une experience de la Vie Elle-meme. L'implication de chacun dans l'univers mental qui encadre, en amont par l'anticipation, et en aval par la reaction immediate, passive ou active, est lae facteur preponderant de sa reussite. En amont le public est invite dans un premier temps a prendre la route, a cheminer, a continuer ce qu'il entreprenait deja de facon si automatiq, si scrupuleuse, maniaq ou nonchalante, a sa maniere donc habituelle, a continuer d'elucider ses petites intrigues locales autour de circonspections tres imbriquees aux idees temporelles qu'il se faisait de la notion de deroulement, et a se confronter aux forces communes de la nature, s'y conforter bien malgre lvi, malgre tout. Gravite, pesanteur, tout absolument etait alors inconsciemment partie de lvi, le public vivait juste avant l'instant de la performance qui allait le mettre en position de miroir, avec cette sorte de conscience inconsciente de la matiere invisibible, latence sans suspens d'un latex suspect. Il avait le sentiment d'exister, et en effet il paraissait se derouler lvi-meme comm un evenement plastiq : mollement, fermement enclave dans cette rectitude quoi qu'il parle de souplesses ou d'entrainements quotidiens. Chacun des publics a son echelle avait un impact direct, uil avait une repercussion. A sdon habitude, il se projetait dans ces futurs plus ou moins lointains a la vitesse moyenne ou les changements se font d'habitude dans les memes espaces de temps, certain et convaincu que ses pas du moment l'y dirigeaient. Pourtant qu'il s'agisse d'un rendez-vous ou d'une envie profonde de dormir, les plans en seraient contrecarres. Comm dans une authentiq fiction-catastrophe. 

La Surprise : elle prend une signification a chaq fois toute nouvelle. .
Tout a coup, en s'abattant, en frappant, la tempete de neige le place dans un environnement qui n'est pas different, qui n'a rien d'une metamorphose, qui n'est pas d'ailleurs pas tant une installation ~ bien qu'on puisse se le dire par certains deploiements techniq qui sont en fait sa resultante ~ mais plus l'exigence d'une situation physiq, un effort pour reponse.

C'est une des performances les plus abouties, celle qui a ce jour obtient le resultat le plus probant d'une interaction entre l'happening singulierement voulu tel, et son public. En l'occurence invite a se joindre dans cette mascarade malgre lvi. Invitant meme, et c'est la tout ce qui rend cette tempete de neige si fertile, si osmotiq, et si universellement propre a revetir le titre de performance art, le public qui n'a pas d'habitude d'attirance particuliere pour les performances.  

 

Morphoses des Grands Lievx metaphores & CHANGES ~  

    Les corps reagissent : tant en propre, individuelllement, qu'en relation : les uns avec les autres. Les programmes sont bouleverses, les choses qui etaient crues sont cuites, et les carottes gelent sous un manteau blanc.

 Cet evenement s'inscrit dans une autre ligne, celle de la rencontre de Marina Abramovic avec Ulay avec un an d'ecart et en tout autre lieu, ponctuant, insistant ainsi sur ce caractere intemporel et sans eographie definie du moment de partage, du moment de sentiments partages, et accentuant l'effet de son caractere cycliq &, attendu. Celvi de l'Amour-meme.

1998, a peu de flocons pres, les nuages avaient pour seuls drapes dresse sur leurs hauts chevaux de guerre des elans atteles, atelier d'etudes aux arts de la volute et a la glaciation des corps celestes. Une Physiq et aromatiq ~ Des marchandises spirituelles. Sans corps instigateur veritable.

C'est pourtant bien Le Corps qui reagit. Passe-moi ta robe blanche mouillee au corps, et chante-la. Il est precisement l'antonomase antinomiq de ce cote des choses auquel on passe sans les avoir en tete, l'antagonism latent de toute chose.
Cette cote est comm celle que l'on a pour toujours, des lors qu'elle est montee sur l'embase solide qu'est la premisse meme, l'environnement psychiq qui encadre nos naissances, nos connaissances, avec l'Etre Aime. Elle est la nature irrevocable, indeffectible de la chose. La chose ici au sens : toute chose qui prend part, celle qui fait dire De toute maniere, j'arrive. Voila, pour conclusion ce qui est vu, d'une initiale apprehension, de la passable et incertaine indifference latente observable, ou, dans une certaine mesure, l'anticipation, et la reaction. L'apres.
La perfoermance interroge non plus sur la facon d'appeler, ou sur le moment meme de l'appel, mais sur leA veritable notion de l'appel en coaction : l'appel mem~ a la coaction. Us will never end. Your arms wrapped around me you said "Je t'aime". And i knew it meant : forever. Par la nature volontairement desinvolte de cette cause naturelle d'une physiq sans le verbe, et l'idee d'une rencontre, a l'instar de la plage horaire de ce blog, entre la surprise et le tant attendu, la retrouvaille de deux Amants Eternels apres une vie d'absence. Parce que, quelle qu'ait ete alors, la facon de reagir ~ mentalement, verbalement, physiquement, ou meme par la mort dans un cas extreme heureusement rare ~ a cet evenement c'est le fait de se produire qui l'aura emporte. Il est arrive. Il peut des lors se conjuguer a tout temps. On peut dire aussi bien Ca arrive que Ca arrivera, de nouveau.

A WORLD WHERE IT SURVIVES, comm diraient les refugies d'Erythree que rencontre Randy Crawford et pour lesquels elle ecrit cette chanson Almaz. C'est cette innocence : l'absence d'effet vise, l'aspect pure et simple, dans toute sa splendeur.

Chevaleresq, cette notion qui doit prendre de l'envergure, qui doit en consequence paraitre indeniablement, resoluement et encor indeniablement primordial dans l'aventure qui arrive sans etre attendue. Elle s'abat en plein air, en plein jour, elle frappe le sol au beau milieu de nulle paert, de toute part, entre nous, et tout ca tombe tres bien : sans coordonnees trop definies. Elle a lieu ~

Partager cet article
Repost0

commentaires

Image Surrealist Aleatoire