L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 19:00

    Chutes Victoria de paupieres en plein vol  

Chutes Victoria de papilles et paupieres d'un homm en plein envol.

Qu'est-ce qui rend ceci si hypnotiq

Qu'est-ce qui au bout du compte rend que ceci aussi compte ?     

 

En bouclant sa ceinture Sillia s'est assise aussi satisfaite que ses soeurs en sanglots souvenue que ceci ici cessait de se savoir accessible et de la une melodie debuta de jouer un role majeur dans les seance d'acces publics aux axes de cadres a brasses et cabres cambrures. On lvi dediait le son du frisson, une autonomie mandibulaire. Bonhommie bonne, et demie, l'endemie voluptueuse entre ses jambes frissonnait et fit rire meme de frire que ses bras s'y joignissent jaunissant joules et branle-bas de combats perdus. Elle avait cette tete qu'on lvi connait, cette tete pleine de cavernes, gemissant en se contorsionnant quand on lvi dit de la boucler ou de tenir un colloq au cloaq de la fessee des portes, portee de claq coloc aux claquements de portes. Alina souriait, Sillia l'avait vue, et elles se ressemblaient comm deux gouttes d'eau alors au chaud brillaient en s'evaporant de leurs pores respectives, chacune ecriture automatiq d'une boite de vitesse de l'autre.

Superbe rose a petales detaches qui vriaient sa banquette automnale en se precisant.

Title 2. Sa voix par echo dessine des voutes dans ma tete. C'est le morceau que jouait l'appartement possessif de mon amie quand je suis arrivee chez elle. Elle avait l'air hypnotiq, l'air l'avait elle, hypnotiq absorbee comm entiere. Et un instant je crus meme que c'etait elle qui chantait, en tout cas elle qui jouait cette corde basse et ce tambourin just un peu plvs autain qu'un terme a deux bassins sans fond, le lac d'une avenue mal eclairee. Denuee d'haine et l'ame a demie deja nue elle se mit amuie a mouiller ce verbe entre ses mains si somptueusement habitees du gant d'homm a plusieurs cordes vocales, et ses cheveux bercerent les teignant l'abstrait entre deux de ces morceaux de bitume rapportes encor chauds. Ses turbulences, brulants brouillons d'ambrouillamini, troubles tourbillons d'ambre aux bras ballants perces de lumieres fusant sonores firent a cet instant precis se toucher Venus et la Lune dans un grand bruit de flores aphones des fauves floraux, ou de faunes effrayes se frayant un fret dans la fievre a l'approche. Brandie bandit bondee d'arbres au brame en branle les battant, d'une porte ses yeux battirent une retraite comm le fait l'homm chaq matin en ses toits de tete, en braillant ou baillant, les ailes comm moi maintenant.

Title 3.

Oeufs sur le plat avec cette epice a pistes dedicacee comm des casses de fenetres en ruine rappelees a la modernite nouille mordue d'ordre en s'iso toleree tellurisant des diverses danses compartimentees comm des cages, des wagons-lits ou les caves d'un bar en broderie loue concourant et habille de ses nus aux sens sus de seins.

    Elle secouait sa poitrine devant le feu d'une caverne que je n'osais plus ecouter que cotee attentivement decoulee prix coutant des couples spires plaques des terres, d'ether. Prenant place lace lasse ici sa voix remuait l'air attendu avec l'inventiveite plastiq des millenaires ecoules, prehistoriq aux plvs ancestrale plat de viande presq crue devant ce feu sous mon toit cette fois de tete faisait echo aux ages les images mouvantes liquid s'evaporer et se plaquer rupestres aux murs peintures a descendance desiree, historiq et permeables.

Tes yeux s'irrisent a la surface des eaux et fredonnent frelon foudre des fers serres de cerfs ferres en s'apprivoisant comm se cuisine au milieu des foule, par foulee, l'enflement ronflant encor endormi d'un corps dorant au four.

Title 4. Goutellettes et ruissellement. Les peaux en eau se souviennent et se croissent, se croisent et s'enlassent, se brassent et s'evoquent hoquet baquees bosquet a col boque, beaux quais decolles : Departures*[

Baclees takles aux calles des colliers voles place Vendome comm des voix qui s'emprisent de tete serrent fort le cheveux qui se plisse ou se froisse selon ce qu'on lvi a dit d'Aline place Colette, un peu plvs tot que le jour quand il venait pointe poindre et plyinthe plainte d'une longueur d'avances aux grandes pointures. La plante de ce pied pris de rires a pires prouesses dans les pres de la paresse generale se prenant a celvi des cheveaux ficeles un rateau de couleurs et du roman en cours, accourent a cour ou chasse ou peche un pressant pari emprunt d'empreintes au Mont-de-Piete par pitie applaudi qu'on partage un wagon compartimente comm un magot ou le bar plvs tot partage bati sur des remparts inexistants, decontruit dans une salle d'images projectives, injectees d'invectives investigatrices instiguees aux pouls de ces yeux que tu me fais bien rose a brun embrun burin ~ 111

Partager cet article
Repost0

commentaires