L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 18:37

Tricae : frotter. [~> A l'origine de Intrico, tricare, inextricabilis.

~> Trick, tricher]  

"Ceci n'est pas une pipe."
Magritte  

    L'Irrationalite concrete serait donc cette emphase extreme qui consisterait dans une materialisation physiq des reves touches, une architecture des emotions & des idees en tres etroite relation. _HOURRAH !~  

    Ca a ete comm une inauguration, un jour de bris de bouteille aux coques d'un grand navire qui venait d'etre mouille,
L'architecture de ces lieux les plvs beaux venait de rajaunir de plusieurs ventaux intagrelment de chromatisms dans les strates de son histoire, des vecus qui avaient abrite toutes sortes de campagnes, et des siecles de paysages aussi divers que le sont les les bleus des emotions, faits sur les membres quand ils en debarquaient pour revenir a la vie reelle. et l'illusion alors naissait toute crue, visible et indelebile, ver de graphites vetu, qui entierement tatoue et dont les dessins donnaient a contempler quelq carte qu'une seule lecture rendit brandie comm une armure defensive, servirait plutot que les offenses les enfances d'une science.
En passant d'historiq a innee comm dilluee dans l'ivresse collective qui permettrait enfin, une bonne fois pour toutes, de douter de tout et de croire plus fort encor en ce qui veut croitre a l'esprit sans se materialise prouver son existence ou faire savoir sa force physiq, elle, l'intuition logiq tantot prise pour blaspheme, tantot miracle, et depuis longtemps affabulations ou pure rhetoriq, cette intuition logiq qui nageait entre les eaux comm tous les courants naturellement decoules des Surrealisms pluriels qui s'etaient depuis Gustave Moreau deja, et qui par Salvador Dali avait trouve un lieu de metaphore activer ou melanger ses soupes et provoquer des oeuvres, eaux au nombre de deux, de l'apport verbal concerte d'une part, et de l'immense don plastiq d'une barq de l'esprit a sillonner les reves, cette intuition logiq tantot consacree et longtemps depuis oubliee comm une fantaisie pure, un fantasq effet de mode ou un glamour demode, venait de se voir propulser a la vitesse soniq d'un monticule d'azotes liquides qui portant dans les garnitures chimiq de leur composition semantiq les vertus de fertiles interactions a l'origine des vertiges visuels les plus delirants s'irradient en se frottant ensemble dans un grand bruit de contes a clochettes tres aigues ~ puisq volant ~ et dans cette velocite, se mit en orbite ou deja gravitait, autonome et contemplement aplani, a une seule dimension et donc parfaitement plat, le temple des sciences du hasard, qu'il faisait deja si bon faire d'une legere pichenette a son embase de marbre fin, tournoyer sur lvi-meme afin qu'en sortent tels des aleatoires les elements de construction des meilleures inspirations aux domotiq classiq de sciences particulieres, chacune chambre aplanie elles aussi.  

Un eventail de reves imbriques.
L'eventail qui plus tot pour les surrealists representait par son aspect somme toute pratiq et convenient a, comm toute commode ecrasee a tiroirs internes, transporter partout ou l'usage en serait requis, un facteur-clef de reussite au vaste projet d'expansion instantanee et virtuose de la surrealite nichee compacte a l'interieur du devenir propre de chaq chose, venait au moment ou ces classes gravirent au meme niveau que le temple plan des sciences du hasard chasser toute idee fausse et faire entrer dans l'orbe d'obscurantism abstrait les notions plus tot trop vite vehiculees par l'experience immediate et qui au sujet de l'intuition, ainsi qu'on la connaissait alors, deblateraient leur vaste empire d'a propos tres deplaces puisq fluctuant eux-memes non seulement dans l'espace mais aussi et surtout dans le temps, cet eventail des courants semantiq dont la circulation metaphoriquement incarnee par la physiq des chaines du temps developpait in utero, en elles-memes, les consequences sans avenir, immaterielles et spontanees, exhaustives et croisees de toutes les optiq que les schemas des possibles permettaient et ne permettaient pas meme, d'envisager, eventail qui lisait donc, dans une fraction du temps present l'infinie variete des avenirs contenus, se voyait tout a coup reduit au silence visuel dont seul pouvait des lors se parer, que seulement pouvait revetir sa lucide clairvoyance, en ne demeurant a l'instant de cette mise en orbite que l'avant-projet lexical, ombilical, experimental et hasardeux, du hasard lvi-meme. Ce qui, les faisant sourire, ne manquait pas de devenir une bien petite chose alors.
Parce que s'acheva, par cette prouesse technologiq, resultant il est vrai de grandes envolees d'ego des plus eminents scientifiq a avoir eu vent de l'illusion qui bernait depuis la naissance des manuels scientifiq en tous genres, l'ensemble des schemas mathematiq encor rendus par les oleoducs et conductions mentales de fouilles fossiles on le verra fausses d'emblee, de l'intense maillage numeriq des correlations inter-matieres, temoins et complices de chaq fait divers que parfait depuis toujours par son excellente apogee litteraire et sensitive et par son universalisation irreprochable, la marche elaboree et sur-travaillee, rodee et hyper-choregraphiee, fasciste et autist des rouages systematiq de la cause et de l'effet.
Longtemps consideree comm de plus en plus solide, dense et indemontable, longtemps epaissie et sculptee pour s'alourdir, la machine des lectures de l'avenir venait par un instant miraculeusement evapore de l'immense prison de la vanite humaine, en s'extrayant de l'oeil dont le leurre osmotiq, egocentriq et acquis de conscience, la genese entiere de toute l'industrie scientifiq qui rendait jusq 'alors indeniable le fait que tout est lie, venait de tomber a l'etat d'une decrepitude si integrale qu'elle serait acceleree par chacune des secondes martelees avec l'instance d'une preuve monumentalement etindefectiblement riche de sens, ou ponctueraient ses avancees remarquable chacune des strates interieure de ce paon de velocite synchronisee.
En levant les yeux au ciel et voyant voguer cette nouvelle equipe de choses qui s'entrechoquant provoquent les etincelles identiqu a celles de l'esprit quand s'etant heurte a un probleme de taille il vient de trovuer une solution pratiq, dure et solide, dans laquelle dilluer toute une serie de phenomenes plus ou moins stheniq et electriq, ignes et hautement flambants, il n'estplus, des lors, possible de ne pas croire que de grandes choses peuvent arriver, et par la-meme, il n'est plus impossible de croire en tout : tout devient possible. Tout ce qui se produit resulte d'une pure coincidence d'evenements sans liens entre eux, et qui par l'existence seule de leur connaissance a l'esprit, deviennent des phenomenes conscients, ainsi donc que toute chose qui nous est familiere, toute habitude et tout repere.
Le hasard vient de devenir le facteur preponderant a la bonne conduction des courants dans les chaines de la consequence improbable, et la principale cause des choses inconsequentes : et il n'y a plus de hasard alors ~
L'intuition logiq qui fait lire quand sans reperes on pose les yeux sur l'Incroyable, l'Hallucinant, l'Impossible, ou sur le Siderant, des sortes de situations intemporelles et extraites de tout cadre spatial viable, cette intuition seule reste, qui donne toutes les reponses a toutes les questions qui peuvent subsister dans pareilles circonstances : Questions reduites aux tres essentiels rapports entretenus non plus avec le monde physiq, desuet et dont il est avere qu'il est parfaitement incomprehensible et impossible a anticiper, mais avec le directement intelligible qu'entend seul devenir monopole de la creation a l'esprit, et que forme par un grand amalgamme de presq tous les pouvoirs existants et d'une infinite de nouveaux, a la demonstration mentale des visuels imagines qui soudainement solidarises prennent dans l'intense digestion de ce vaste projet l'authentiq forme conceptuelle des nouveaux objets. Le monde physiq qui etait immature, venant d'etre absorbe par l'esprit, l'IMMATERIEL qu'il faudra prendre l'habitude d'appeler monde, concoit autant que ses ressources sans limites prouvent l'extension sans limites de leur capacite a repousser ces dernieres vers l'interieur, pouvoir supplanter le monde du reel et donner tout son credit a l'existence, au sein meme du monde du dedans, d'un createur, architecte et inventeur, mystiq et omnipresent, polyvalent et inpire, lequel habite et a orne lvi-meme le temple plus tot considere a tort comm celvi que se reservaient a leur independantes et autoritaristes, illegitimes et capricieuses revolutions de l'esprit, les seules sciences du hasard.
Lesquelles gardent quand meme un residu des emotions fortes comm souvenir de l'age d'or ou elles en etaient la cause. Inexpliquable et inextricable.


 

Partager cet article
Repost0

commentaires