L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 01:38

 

 

Une allée d'herbes, des arbres ailés étallés sur les mesures d'automates et d'autres fruits qui poussent inquantifiablement haut les coeurs, repoussées en surlendemains mes passions pour les formes, elles que les couleurs épousent font que que nous arrivons comm un incident, comm un accident survient, et comm se produit un phénomène volgi solacia, des passions d'indissociables. En nos gnoseologies archetypales & cosmogoniq quantiq, une motate sur le perron, un fin filet des failles à peine affinées depuis l'heur d'effets à faire fanions en fers filants, fouillons flânants des affiliations aux amphigouris suffisants les fonds d'efforts et l'effacement d'enfoncer les clous dans les menuiseries en bois réajustées d'effroi au faît d'une fable de mise encor à mettre à frire pour assouvir les soufifres ~  Ce qui rapproche semantiquement 4 images metaphoriq jusq 'a les confondre en une seule picturale : doublon de la conscience comm un dessin dans plusieurs dimensions rassemblées en une seule plane a vertebres. Table a peignoires enchevetres, dessein de table bois de feu de St Jean, ou palais en bois avec marmite de Sevres, des ensembles conjoints qui s'y tiennent tous la main ~ aux calots probants d'un soldat de passage. Sur celvi-ci, en motif brode comm une coupe portee de main, la rue fuite en avant, un simple croquis, croque entre ledit fruit pousse haut les cours, et les coulees de ses larmes en plusieurs recoins indistinctement peintes ~ D'un seul trait Don't disturb sur cette table, scellee dans le gros sel avec des bras qui braillent, cherchant dans le taton, la hate de son discours. Plus ou moins l'epicerie qui devance la devanture et s'avance sans couverture. Ailés arbres noctambules, noctamplanes. Des nus debout sur un Stravinsky moderne. Grand froid le long du dos qui perennise sa marche sur l'instant de poser le pied artificel, un de plus, sortant d'une fesse et qui s'y est plongeon sur la mer vu un baton jouxtant contre un candidat entrant dans le grand bruit ~ Ma vaillance est le nombre qui appelle hors d'haleine les patentes a etre touches mutuellement de leurs attentions cieres. Liesse des mils stabilises au marqueur durable dans l'houille fraisse. Le frere violent fait des siennes aux devants de la scene qui l'en remercie avec des gestes bien places pour courber une gratitude manifeste. Le baiser dans les coulisses, glissant sur les parquets, gloussant sous couvert en esperant encor ~ la traversee d'un dessert non voulu. Dans le coeur un peu de soi qui se prend pour se regarder et jurer embrasser plus les deux desseins qui dans les sentiers friables font le plvs somptueusement tenebreuxx & de couleurs mauvissantes qu'on ne revient plus que par episodes en attendant sans doute plus de gens sur les parterres et moins dans les murs ~ ou ils demeurent, figures immobiles et sans relache spontanee dans la veine de la poesie fumante. Poesie fumante a tiroirs* en realite. Oh Catherine...!~ What a Red Hot Sexy peer ~! Livre d'amours pour les filles.

A 5h du matin nous empruntions ce ferry, cette ville sur l'eau qui trvaersa un panorama paranormal et nous en faisions une sorte de delta-plane  a bord duquel nous disions-nous, il etait possible de gagner les plages du temps tant etendues qu'on les prendrait bientot pour d'authentiq plaines sauvages ~ C'est cet objet scultpural, la poesie fumante;
Elle ecarquille alors ses habituels grands yeux en peignoire.  
En y revenant un peu amer, je me dis cette cette demeure et ses hauts arbres, apres avoir trouve dans une vieille boite enfouie par moi il y a longtem,ps dans le mur, jadis m'appartenait. Passés séd-im-entaires. 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires