L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 11:45

      A l'origine d'une manifestation, sur le miroitement de lente motion, d'une emotion croupissant forte, immobile et forte, la peau de l'Ocean, cette longue vue d'une image de l'irrationnel concretement sur le longue vie de l'intuition logiq, brassa. Celle-ci vint pincer l'emotion et la faire en quelq sorte voguer, en suspention, bien au-dessus, au-dela des vues passageres, et la faire nager au-devant des amours folles, comm l'intuition logiq semble des lors prendre des longueurs d'avance dermatologiq.
Que faites-vous encor la, tout au sommet d'une emotion si forte ? (et tandis que se produit une reaction chimiq revelatrice)
_Un amas d'emotions fortes, un matelas mu et brasse des emotions de l'Irrationnel (et son negatif dans les cycles continus)
_Oui, elles ne vous redescendent donc pas ?
_Elles viennent aussi surement qu'il y a 4 jours qui voguent toute l'annee sur les plages sans tourists, heurter le recif suivant un fluxus ininterrompu post-dadaist. Et elles n'arretent pas la.
_Jamais.
_Jamais ?
_Des lustres sans decrue, et...
_Et ?
_RIEN. Du tout. TOUT est la.,
_Des lustres ?
_Toujours TOUT, et les plafonds atteignent les planchers d'autres etages, et continuent
_Des planchers ?
_Et des traverses, irreveresiblement poursuivant leur asecnsion ainsi de suite 
_Des suites ?
_Aux traverses d'adages OUI !~ et d'ambages !~
Des jambes en ligne courbe. Et qui titubent desqu'elles se levent comm un soleil.
_Et les etages.
_OUI !=~ des etages humains, des strates de eniemes ordres, des sequences correlees, et qui se colorent aux coeur en caressant les coraux.
_Et ? ~
_IL y a toujours des ET ? ~ et ceux-ci
_Ceuxc-ci >?
_Ceux-vi sont garnis.
Des coupoles de fruits peintes, des coraux qui s'ecoeurent a se teinter tant, tintant et qui se choeur jouent une melodie millenaire, l'Ocean me redrait FOU !~ si, seulement je ne l'avais deja ete. Ces plaq bien pratiq et flanquees de bas-reliefs saufs et flasq qui s'extructent en s'extrayant contrast d'abstract dans les strates, ces plaq, elles sont si utiels, et elles servent meme quand j'ai dessus plusieurs fermes yeux poses. Relatent du talent aux latences d'un cycle de mille jours, tout considere, aussi fermement que l'equation est universelle et ne se laisse as briser. Je dis mille jours pour faire le con, un compte rond. Ca pourrait etre 1256, ou 1556, qu'importe. L'oligarchie de ces origines du sentiment qui reste ferme quand seul, bien loin se calme repose liquid le cote soniq des dons d'arcs quand se saisissent les lignes qui sitot percues se courbent. Un appendice et son contraire qui se seraient rencontres au plus haut du plvs haut de tous les hetres et qui depuis auraient echange leur sexe dans un moment d'excitation extreme.
_DES ETATS !~
_DES ETATS !~ Des linules de cette peau comm autant de plis causes a chaq torsion quand monte continuellement un amalgamme de consequences de enieme ordre issues de la meme commande, et qui se croisent entre elles, et qui s'ordonnent. Des jours aussi levitant qu'il est d'etat de cet ordre nes de l'emotion forte bien avant d'arriver devant la vue de l'ocean.
_DES ETATS ? OUI, MAIS : combien ent tout ?
_TOUS !~ LES ETATS. De l'Escale a alamos, ar alafrugel. Loin de ce qui ailleurs veut rassembler ses esprits dans un grand pot de melange. Ici l'intuition jaillit, hors nomenclature et totalement nue. Une boite, aux lettres de l'Ocean, a l'homm qui vient le voir trop rarement, y relever son courrier. 

 Peu avant.   Rassemblement de nuances d'ocres grouillant en une forme de ville. 
  Dès lors ce sera partout ou on va, partout ou l'on a eu une cabine ou un cabanon à nous mou, il y a ce champ, ce champ dans les chants des visuels et c'est notre secret, une sorte de campement. Le bain dansé par le fond comme une pomme, une somme de Como, il s'y agite plaine interieure des lumieres, terre contenue ces cieux d'yeux pleins feux, dans un cul du centre de l'Europe. Je connais les clubs underground des villes de ~ Tallinn, Belgrade, Helsinki, Rome, Vilnivs, ~ quand vous n'avez qu'a demander les routes et directions, des caves ou des etages abondonnes de tours, des maisons de fond de cour dans les rues de la ville, loin de son dense maillage, a un portail parfois de sa respiration. Aux deux doigts de la catastrohe, l'apostrophe qui en suit les points interrompant leur sieste au milieu toujours beau de la ville. Celvi-ci qui s'impreigne !, saigne meuble sommet d'immeuble vide glissant, et sa decoupe plante plainte ou compatie pathos satyrs incomopatible des corps en fonds de lumiere comm un fond d'oeil dans les bains sonores d'invisibles au contact d'une lentille qui en balance le poids au bout d'un conte en se super-posant de detours econduits, l'enduit des tours par groupes sculpturaux de marges, par flocage pulverises et qui s'inscrivent et se rassemblent comm des gouttes d'encre sur l'ancre de la tete. Ressemblent a une performance live citadine, grandeur Nature. Un osier de poetiq virtuose ~
La latence relatee de cette emotion est la soif sans limite des souvenirs, d'un acte present, et celle de ces emotions elles-memes, de passif. Description de 5 toiles des Emotions de l'Irrationalite concrete.

    6.  Ocre cardiaq, craie du corps, cette ville à bas abandonnés, abattue se rebaptise, et tamise sa barre sans relâche, à rebâtir. Irisée cabre carbone, basse et trombonne de ses murs oniriq. Lyriq l'iris s'en hisse aux cuir cirées d'éros et ses rixes aux reliq in situ réalists de soie corrélées et commises crissent entre elles et elles l'enrouent. La roue d'un paon d'ocre aux labyrinths des cris. Entre les formes, ou glissent l'ancre, goutte d'or. L'oeil enroué aux rouages des roues libres de ce paon-édifice, déploie dedans ses plaisants palliers et se met à les poulies pleuvoir jusq à se voir déraper et pouvoir le passer au pores, s'en *saper*. Habillé dans des récifs des sot seaux de ces lumières qui parce qui les perforent se par flocage enfle et picore. En place et plvs appelé par l'ampli d'effet des palaces appris d'espoir, l'esprit sous-jacent jaillissant s'extasie, de trouver là partante, patente et approchée la prolixités des vues dont il demande le prix et soupèse le pesant.
Les paysages appât des peaux au pas de portes d'imaginaires prés et prairies, clef des champs apaisent l'apport promis des parts perdues de proues d'après. Et partouts envoûtants, les corps ne sont plus qu'accords qui ne sont plus, qu'ocre, qui n'est plus que craie. Que la ville ancre au coeur, par le même sentier. Nos gammes, oblongues pics games ~ Étendues d'images jouées aux joues des villes permanentes du corps d'ocre cardiaq. L'obvie des vertus, abstrait des abstrus et globes-vie sciés de verts tus. Ville aux murs ocres crocs d'écrits encor à peindre. Tout de craie croît écroué, et s'écroule encorbellé des corps ballants. Les murs aux frappes desquels se sont fixés des points d'attache comm des repères visuels frottent en rappel comm des spectacles permanents les moindres effets de rape aux paires de prises qui s'y érodent, en rodage ou format d'air. Les lisières éclairées obsurcissent les centres sombres qui déteignent et les éteignent en étreintes les trains transis d'efforts des fables. Ocre craie des coraux.

Les murs de la ville toujours facades a repeindre des couleurs de nos peaux comm le recif des odeurs de l'ocean. Allegorie des architexture de nos vies configurees labyrinthiq & habitees.
La barre orange d'une balustre de cage aérienne franchit immobilement morganite la baie vitrée d'un second étage. Souvent, plusieurs jours par nuit s'y voyagent d'inconscience un visage fermé et une nuit très vite tombée, tous deux tres émus. Ma tête tourne des films, et je vais partout ou on ne peut pas, ajoute-t-elle encor seins nus sur la plage quittée depuis plusieurs heures d'avion. J'écris des romans dans les toiles de l'esprit que tu me peinds seins nus. Pince aux plages de perditions. C'est Une autre sorte de ouf, colorfvl éperdu qui s'excuse que quand 
les absents sonnent, les présents résonnent leurs appels. Ou les renvoie, les plus présents font ça, aimants, et nos vies s'attirent, abondent et s'ensevelisset chrysalide, se recouvrent et se superpauses chrimatisnent crusstallisnet en images comm dire j'ai rassemblé tous mes esprits dans plusueurs jours bie tassées, et à présent je peux excléer dans toute matière accélérée de densité moindre ou je veux enfoncer un bras. La barre orange d'une balustre de cage aérienne franchit immobilement la baie vitrée d'un second étage pénétrée de cet instant. Qui donne sur le carrefour noir de piétons l'impression d'un blanc en neige, prend aussitôt un but. 
Et la chair de la ville en est le son issu, le tissu biologiq.
 Parfois moi aussi, assise sur toi ou nue couchée d'étendues, je voyage d'inconscience ~ comm tous ces texts écrits à 4 pattes comm moi maintenant qui commencés à quatre mains bietônt courent poursuivis à 8. Parce qu'on les file, leur suit une intrigue devinée latente. Vibrons la ville les heures de Sienne qui prise les pieds dans les fils d'une tente voguenarant vole et nargue l'OURS de ce campement de filiation de pages en nage en patientant patente dans un coin laissant filer ses coussins envoyés peints dans la couleur : terre Sienne. Conte atteint si souvent par l'heure des joules de marche vibrant qui se coudent entre les clairs de lune.      

       2. Ce regard tient dans un bandeau horizontal d'une durée équtoriale de quelq kilomètres sur la bobine du film panoramiq qui en ouvre les poétiq en les pour celà pourfendant de l'or de sa versée de lame, ainsi que le ferait des mines inexploitées celvi qui gisant reste à retrancher à la nuit par une extraction, exercice synchronisé des danses de la peau souterraine dans leurs propres repères temporels. Sa tenue elle, scintille comm on la met vue d'une fraction de la seconde en route vers lesdits versets poétiq dont elle a éclos l'oeil mutuellement visé et visant les actions qu'elle se déroule de ses sous-sols. En prenant une longue inspiration pour terminer une parade dans la plongée en trois temps de ces dimensions poétiq, temporelle et spatiale, les langues usees des lettres font un liant, tirant un bras par dessus les excavations nocturnes de ces beaux milieux d'achromatism profond, pont dont pond par les tirants noués aux yeux plus tôt contemplés, son paysage une sorte de suites, qui se déplacent et finissent par la replacer, la replaçant elle, simultanément hors-champs d'ou elle vient et plissant en son lieu et temps un figurant des songes, un caractère cacahuète sorti de sa cosse par sa faille dans le scripte qui vient de rompre un sort ~
Cette fille, une autre sorte de ouf. Touujours à seulement deux de la catastrophe. Nous y sommes à deux les doigts de l'apostrophe. Une main qui s'exclame, un membre qui hurle au for inner. Férus fièvres lièvres lèvres ferreuses. Cette dynamiq des bouches martèle, elle m'étalle, m'alitte, et me latte. Je m'attèle à l'alaiter, la dynamiq des bouches métalliq. L'imposture sabrée au sacre posthume. Ma chatte, à ces frottements fèrre me les offerts serrant de près la fièvre, les délices de soie servis à tes lèvres dont je me suis si féru fait le versant lièvre en versets, fervent serviteur de balcons dolmens, d'abdomens de faces a l'ocean multiples. Je t'écris que tu m'écries fais-le moi vrié briller, et nos coeurs saignant ensemble corrélés au loquet s'éclairent et semblent encor laissés éclos, selle et enclos. La nuit par ses échos, copie de ma ville par ses toits, mixte les coraux à leur état d'éclat la soie par éclosion. Toujours celvi qui réveille l'autre qui fait le plvs fort. Dans tes mains prophétèsse, dansent des douches froides, encor une auberge. Le campement des philomènes. Après un vrai, lourd et invraissemblable passage à vide depuis le 2 avril, je me sens soudainement bien plvs que jamais. Comm évidé, le bois parti en fumées. Je bois partis enfumés. Ae ngrands coups de schémas poétiq, comm lire Garonne vallée Cathare pays basq d'un seul jet, des illustrations verbales aux joutes physiq et aux départs en grandes larmes qui crient qu'on les attendent quand leur velo tombe en panne. Abri du camping aux bris de bruits qu'en pins et parasols cet ete approche qui contient en lvi l'eneregie folle des memoires de l'an passe, et ou perlent ces gouttes de miel le long des rigoles des toitures metalliq aux murs plastiq, l'air chaud interieur en floute les baches rigides.
Apres dans l'étreinte longue, premiere pleines de sanglots, et lvi avoir donné des coups de poings fébriles sur les épaules, elle l'a regardé comm une enfant qui retrouve ses parents, ou les plissement d'un terrain vague a rebatir ou rebaptiser.
    On se laissait bercés enfouir en lamentalations et murs de pastiq durs, je lvi suis rentré dedans comm deux mirages avant le grand saut. Sensation que nos corps s'hissant comete des commerages danseurs célestes plus intérieurs a cet instant, se battaent en duel avec un choeur qui a eu coeur d 'en mauvir mâle de l'air les tyrans du loquet. Pausages paysages en pause d'yeux déiq. Sex Heaven êtes neufs, dis-tu ?~ Je te survolée survoltée passe aux cheveux le sentir neuf et toujours inédit de te soigner fermement paume et t'enfermer pointe d'amant éléphant délices. Toujours celvi qui reveille l'autre qui epreouve les plus grands biens. A l'aube je suis reveillee par les stries du loriot. L'esprit des lors y au chants perd ses clefs. Percees clefs des champs. Les va-nus-pieds au pres titubant. Elle errait fumante ou bien fumait errante entre les hauteurs d'un fumet de Cabernet bien trop arrosé d'entractes en fête, et sa tête contenait les tractant l'édulcoré d'un tuteur que nuls ébats ne sauraient distraire. Diaz, que j'aime ce nom ~ Elle avait pris dit-on possession du balcon et depuis l'habitait comm cunéiformes le font les écrits des têtes qui s'y penchent pour la toute preière fois. Diaz que j'aime ce nom. Sûre de faiere le bond, tu te dis que je t'éléphanterais bien, encor le fait de choir tomberait mieux et tout se trompe. Sais-tu non bien sûr, que ma drogue s'appelle Une marche entre deux clairs de lune, ininterrompue et qui se poursuit de chats qui sourient.  

3. Le corps chavire. Ta robe à lèvres tulipe, fièvre rouge au pied du lit vibrante, elle mène loin. Performance orgiaq d'une orange à plusieurs corps entremêlés entièrement voué à la réussite à, pour l'artist écrivain, développer les paons de la nuit dans chacune des dimensions que traversent ses heures. Des partouts envoûtants, la véritable façon des formes, c'est une ville toute en craie, un épais revêtement de poudre brûlantes sur les tapis qui s'étirent et se contractent comm des toiles repsirantes. Nous sommes un nombre inquantifiable, il est des membres qui se trouvent et d'autres qui se cherchent, la brume recouvre nos soupirs et nos yeux mouillés s'enivrent de la volute qui les partout suit et fait suivre de ses profondes variations, de ses grandes fluctuations. Tantôt baignés tantôt émergeants, les muscles et l'âme, l'oeil qui prend dans sa force interieure tout ça et le tend, à d'autres yeux, se font rebondir et renvoient les échos d'un corps immense qui vient se projeter comm un sot seau de couleur au mur quand un véritable tableau projète de s'y peindre par flocage. Les gouttelettes qui perlent et ruissellent, elles se mettent à zigzaguer et couler le longdes golfes claires de chaq corps qui se superpausé trouve être le recueil d'un instant de soupirs défilé, qui se délie, qui s'est débobiné enfui un instant vers le loin et qui revient rempli des milles vies dont il sillonne les recoins, dans ce sillage, dès lors, en enfonçant dans les perles ses grésiles de colliers aux scintillements orageux, orangé111s. Bleues, rouges, noires, foncees des corps qui mordent la peau ~ Qui s'ecrie pour la mauvaise raison ? Avéré de cet instant loup tétant État de grâce des monceaux de mes pièces agglomérées désolidarisés se faisant entraînés ramasser dans un puits d'extension carrelée. Mousse c'est la méthode la plus efficace de dégrisement express ou la chute du niveau des alcools dans les cuves du sang par la réappropriation lexicale du chant de la sirène ~ À des fins d'exlatationq ui se fait rare que je perde aux jeux. There's this0 Loud and hot, red pink & orange music in my head, and it's mixed with creamy ocean skin's scent ~ and i cannot sleep it's moving.   

    C'est quand tout ce que vous faites enragés des réprecussions infiniment meilleures que tout ce que vous piyvez en escompter. Je vais trouver, dis-tu en apesateur sur les balcons de pots de plantes et odeurs cremeuses d'ocean. J'y ai fait Elsa pousser des cris une végétation luxuriante comm ils eurent été les essences fertil111es aux sèves plvs abondantes, et pendant plusieurs heures cette nuit de bouches ouvertes aux larmes dames endormies, de dimanche à Lindu j'étais cracheur de flammes. L'entre-deux saisons qui contrastent chacune de ses voisines comm un vrai bon prince concilie en faisant pousser des cris les plantes les plus fleuries les parties prenantes d'une tablée. Les canines, rouges primaires et de vert tertiaire. C'etait dans la pluie fracassante qui nous a tombés en pannes sèche comm une mobylette à une seule roue que ce dialogue s'est poursuivi ;  

"Ou va-t-on, ?  
_C'est moi qui vous le demande.  
_Alors nous sommes perdus.Tu veux un cachou ?
_Non merci, je ne suis pas très drogues.
"  
Monde uniq oniriq* ~


2. E(N)VOL  Cett ressource humaine, simultanéité déiq d'un amas des sons qui s'étiolent en idiomes dons d'abîmes dans les obvies ustencils. L'ostentatoire dépareillé, fournil fourmi rayant d'un seuil le rail qui le contraint et l'air émis s'étreint en de nombreuses soleils monnayés en pull et qui se font le mall. avec une flore pêle mêle mâle et scénette une malle à fenêtres. Décomptées. L'homm qui voulait refaire le monde. C'est comm un pari qui tourne mal. Le gage stupide, le defi meme qui l'est et qui tourne au ridicule le film de sellophane. Ppar ce que nous vivons du récit dillué dans les trames de tes toiles qui peingnent nos romans, je serais devenu le plus grand de tous les rêveurs, et toi le plus beau de rêves. Le contraire bel amant. Lalaloveyou, le contraire bel ange. Mes toiles les rêves, dit-elle en sifflotant, et nos vécus, eux, nous sons rêve vivant.
_Yellow, revêtissant revécus les rêves s'appelant My world is beautifvl complète,
_Yéyé-low !~ Dada entre eux qui s'appellent suite et se chambrent sur la mer. Une sibyline, ligne d'un bien à l'avant-propos, amant d'une suite sans relationau liant inexistant entre plusieurs raisons, de l'amour que ne connait aucun coeur. Que des marges. Ils exisent bel et bien, ils se tranforment de secondes en d'autres choses et sous la forme que nous voulons les imaginer, là ils nous tiennent leur réalité de ce que nous n'en croyons pas nos yeux. Pourtant tout est lié. Des assumés nyctalopes, des salles en foire et d'autres cochonneries aussi gloutonnes que lexicales, tous autant qu'ils sont, éléments uligineux, oléagineux, éolégineux, tous divergents ou tout ce que voulez aux incidences voir convergents en un point qu'on retient en les apprenant, par-coeurs.
Mon grand-pere etait mineur,
    ma mere travaillait a l'usine,
et ils ont donne le meilleur
       de leurs origines.
Des chansons de Brassens, et par d'autres
circuits d'Amities Liees, 
des airs de Django Rheinardt enivrer la jeunesse ~
Ce serait commencant par enumerer a chaq entree les diverses perspectives qui encadrerent la rencontre des personnages entre eux, le Premier roman relatant le talent de l'Irrationnalite concrete, a s'appeler Les heures de Sienne ~
    Astronautiq, Argonotvlisable, je hisse des astres, voiles gonflages, gonflable héro de deux bandes dessinées rivales, je fais des charitables et d'autre équidés, des potables et je suis ébéniste, en fait je sur-mesure, d'inter-mesures et je file les suspects, je suis des gens secrètes l'aide volontaire, et leur vie cachée, je la leur peinds retrouvée, je suis pompier sur le papier.

2. (EV)OL   

N'errige me dis-tu
Omnipotente Goddesse,
Sertie des libres ivresses
Le quart de nos vecus

Au-dessus d'un souvenir
Nageant en hors-propos
Gourmandises de hero,
Unis dans un soupir ~

En aucun cas pour moi
Sarabandes ou ambages
Des temples d'un autre age
Antinomiq d'effrois,

Ni n'en commande l'aloi
Servi bon comm en gage
Contre quelq mouillage
Entre nos langues ou boit  

Ce ciel dement qui mires
Immergees lit par les eaux
Elegage de ses peaux
Lentement se retire

Enveloppe-moi decrue
Linule, bulle pale d'ogresse !~ 
Aux danses qui bal tendresse
G
oulument t'est rendue ~

Un pas glissant qui fut 
En tournant ma tete liesse !!~
Nue qu'etanche a mes fesses
Ta soif de mes hanches mues ~

Un envol au sortir,
Naissant, du jour, tombeau
Pour images tombees tot 
A quoi rient homms-en-pire

Lies nuages plus  
Amonceles de palais que laissent
Intouches vierges d'Efes 
Sons de bouches, Anges Echus !~


3. Suites sans suite et boycott des chambres ou les anges echus ne peuvent pas se choisir.   (Arcs dansés choyant* : participes présents d'ayants chus qui se sauvent enfin choyés.)

Choregraphie :

Un coursier s'ecrie Au Lait !~ alors que c'est un feu et un voleur qui simutanement prennent part a un paquet qu'on veut faire des bebes. Une menagere interloquee a cette incoherence perd l'equilibre et sur un pied s'interrompt de balayer la facade avec un plumeau, ses yeux rives sur les boulons qui les ont remplaces pour un gain de temps considerable lvi reviennent aux vues comm des paysages d'autre-monde. Des bandits demandent a echanger leur metier avec le coursier qui accepte immediatement et revet une veste que l'un porte et passe leurs trois cagoules les unes sur les autres. Il dit Fait chaud !, Pleut !~ et aussitot on hurle Alors au loin !~ et la menagere cette fois se casse carrement la gueule, toute seule authentiquement, elle se balance des grands coups de poing en pleine figure jusq 'a etre parfaitement hilare et, euphoriq, tandis que le coursier vient la devaliser ~ c'est a dire l'aider a porter ses valises, on se refait pas dira un ambulancier de passage ~ demande a se faire conduire aux urgences pour faire une deposition contre x. Je veux des lors qu'on m'appelle, depose-t-elle, Madame X. Le bandit accepte, lvi donne ses trois cagoules et prend son plumeau. Il est inscrit X sur chacune des cagoules. Elle les passe et dit Fait chaud. Il dit OUI !~ mais je garde la veste. Lvi s'en va porter le plumeau mais ayant oublie le destinataire, le rapporte au centre de tri ou on lvi dit qu'il a ete double. Il regarde et constate qu'en effet, il vient de se trouver en plus de toutes nouvelles passions, une doublure satin et une autre doudoune a l'interieur meme de sa veste de bandit et on hurle Au secours. L'ambulancier qui croit a un braquage venant de s'improviser flic en tous genres s'enquiert du sien. Il repond masculin. Il dit Alors oui voila, bon on a un probleme. Quoi donc ? _Je ne pratiq pas a l'exterieur. Il faut retourner aux urgences. La je pourrai faire tout ce que vous voulez. Le coursier repond qu'il veut retrouver son poste d'antan... Il est en effet tres nostaligiq de cette epoq superbe ou il pouvait livrer, acheminer, remettre, transporter. Tous ces mots emeuvent le flic en tout genre qui le conduit vers Madame X qui le passe a ses rayons et lvi trouve un grave cas d'evidement. Elle dit C'est vide !~ la-dedans. Continuez de danser, avec la fiancee en flamme. Le coursier n'en croit pas ses yeux, qu'elle porte en effet tres cuits, recuits, biscuits, mais elle lvi assure qu'elle les a troques pour des boulons car, dit-elle, c'est un gain de temps considerable. Elle reprend a cette occasion son plumeau, dit qu'elle peut etre Madame X et etre doublee de menagere au plumeau. Non !~ Le flic en tout genre dit qu'il est bien lvi-meme ambulancier a ses heures, et qu'il ne voit pas en effet pourquoi celka ne se pourrait pas. On hurle au skandal. La foule demande ce qu'il se passe, et tous trois se demande d'ou peut bien surgir cette houle. On dit que les lignes prennent de la place et que des qu'il y en aura un peu, la liberee, la foule devient houle, et surgissant de nulle part peut scander des propos inedits ainsi qu'elle le doit. On hurle que Ceci doit terminer en hiérogamie orgasismiq.          Barq en miel obsolete relatee en palimpseste en psalette  ~ 

Je te veux jus, orange et haut d'orages en gout !~  
_En Super Hero que pris, le vague geint.
_Jaculatoire oraison des fusions, prix de serres mon monde est le tien.
_Tres, tres beau. D'Hiérogamie sismiq. Attention, Immeuble glissant qui titube.
Et Les parties prises comm des voies circulaires qui s'éclaircissent en se faisant mouillées réflechir leur parois amovibles sur les épiphanies du morceau joué quantiq mot-joue chanté d'une mouvance rapide. Un tres grand effort rasebmele dans un geste, et les metamohproses spontanees. Tout le monde y tombe et les uns sur les autres nous nous racontons comment nous nous sommes rencontres pour introduire chaq chapitre dans un amas d'etages qui ensemble forme l'ocean d'irrationel concret, concert en beton arme brassant. Une seconde et rien ne laisserait croire qu'il se soit passe quoi que ce soit, s'il n'y avait pour le rappeler aux yeux, ces boulversements semantiq inherents au moiuvement qui se suit et se fait suivre.       

 

 

4. VELO CE PASSAGE VELOCE a quelq chose de magiq.
    À l'extrusion de détails. C'est pas courant, hein, erreur de la banq en votre faveur, vous gagnez 1o,ooo francs. Car à part sentir à partir de toi plus fort en nez qu'à toute la bouche, ces bouts ces parts qu'à parts tenantes je vois de toi en partouts les pans tout empannés des voies que la foi a fait côte et les Co-Osmo Soma Como voyage de voisinages, ces sens tiens et tes seins essentiels sont de moi le membre inscrit qui regarde le mieux nu de ta voix mouillée l'inné en sus qui en jaillit ~        Un naval qui n'a d'aval que l'aspect, et régurgite nos quantités comm la baleine les eaux salées. Partout ou on est je, en un il y a ce de toi mari qui demande discrètement et avec tout le charme possible à l'hôtesse; l'aubergist; à la gardienne ou : se trouve donc la plus jolie de vos cabanes dans ces environs ~
et jusq 'à naître ici et n'y être que des possible nous comm il est possible d'y penser sommes et étions de gangsters le devoir de se voir attribuer des pouvoirs sans cesse grandissants, et des capes à la hauteur. Retentissant disant J'ai vu ta date de naissance sur la buée du miroir en verre opaq de mon mobile quand tu dormais, ralentir dans la foulée à petit pas grandes démarches mes pensées plus loin dans tes songes oniriq. J'ai pense a toi alors que tu n'etais dans la piece d'a cote qu'ecriant du pied mon nom au mur. Nous demandant quand nous repartions elle s'est vu répondre qu'on n'était que mardi ~ À l'hôtel chapelle, stars gangers, des gansters ou des tsars tanguons de la Villette aux hautes buttes. L'Homm qui voulait refaire le monde, image de l'esprit. Monte au but. Danse de cheval les mêmes circonstances que celles dans lesquelles j'ai pu de l.amour au contraire extraire jusq 'au son produit sans le vouloir, juste par réflexes. Qui toujours en chasse produisent les meilleurs crus, et même cuisses lèvrent. Échangé en un jour cet équivalent de lourd-pesant qui instantanément 365 fois extra-ordinaire te rend beau le pareil. En cet instant précis j'aime tellement ce que tu fais, que je veux que ça ne s'arrête jamais. Partouts, envoutants en des microscopiq particules de quantiés omniprésentes, le sens dillué respirable. Sa bouche grésille comm une radio qui déconne. Défailles entre les sons produits et leur retranchenent aux terres secouées de mes pieds qui s'appuyant s'enfoncent. Sainement l'abondance fine, la mouvance régulière et sans rigidités ou soouplesse fixe, la fluide façon d'en épouser les formes dans le sillage de celle dont elle pourtout veut s'appliquer à prendre pour imitation du jour dès qu'on l'ordonne à celvi du pouls ou la tension faiblissant semble tout à coup retentie ressentie telle. Bientot je te montre dit-elle folle de moi, une peinture molle de moi. Bientot ~ je te monture molle peinds. Je me souviens a Rome, quelq part entre les ruelles boursoufflees de peupliers, vers le tram, Prenestina Coccini je crois, de l'homm a la parka jaune un carre vierge sous le bras qui mixait des scandes de Fidel Castro sur des airs de Brassens. Le verbe absent, déconcentrée concertante, et dès qu'on s'est remix ultra riche mirage alphène renoué balise des quartiers torpeur mise bas monde l'ambassadrice un soir d'hiver en trombe aboutissante retentée la langue. À la langue même, sur moi tu assumes en un seul mot, m'être à la hauteur de ces exploits sur ta vie. Je dis tu suis la vie sur laquelle tu montes jeu des chapiteaux jusq 'aux sommets un monticule de tendre ludicités extra. Tu as lucide du ou pu me voir pulsion te dire des choses psylo la nuit passée en secret ~ Je t'ai insensée tendue sentie la ressource de nos sorts poursuivis comm des intrigues, j'ai intense été l'intention du corps un tant soie immense polymorphe, et j'ai été voyagée par le rêve dans ces joules d'heures ocres. Je rêve-voyage d'inconscience moi aussi. Moi qui suis c'est un fait plus qu'avéré avérant traversé par la ville à l'envers plus souvent que le contraire quand tu m'ecries. Notre seconde dans la foulée altercation de cette série d'idées alors en route vers le bon sens. Soie, soit. Sois une fin en soi, route en soie. La plus delicieusement tendre du monde. Dans nos substances qui permettent que durent le heures, c'est la définition exacte du terme réflexion, un long arrêt de service entre deux mots et l'extension de ce qu'est, au départ, une fin-en-soi, devient le raccourci d'un moyen déjà très long. Vus les termes d'une expression de l'abondance étirée s'étioler en parler ressources, humaines et animales jusq 'à ce qu'elle ait tout à y perdre de son sens tout ce qui n'était pas le bon, et à y gagner par l'érosion, la corrosion, l'image ruée mue sure est rien si usée, si finement décomposée qu'il n'est plus possible de ne pas à chaq inspiration t'en respirer les essences. Polymorphe y perdant conscience, si épuisé divaguant que le choeur-isthm antiq soit chromatism du corps chroniq & charismatiq au début débouté danse, une chandelle, un bougeoir celvi d'une piste qui s'assemble à l'instant des spots épileptiq à la pupille des lieux, les rondes illusions imaginées comm des trombes d'eaux graves résonnent gravant les entailles d'un rayon fluide dans l'abondance des ciels de ces airs lymphatiq, le notre corps contorsionnist d'instruments plus virtuoses, et alors d'une mélodie de mille ans, vieil adage rebel joue en boucle ses merveilles tu avoues que tu m'en connais par coeur jusq 'au refrain.
1. L'homm qui voulait refaire le monde, image de la reprise de la Bastille envolée musicale comm un but spectaculaire sans fin, ralenti découpé en séquences RAL antiq rose alterosa 3o14 un autre jour epais d'avril de couleurs sombres, lourdes et enivrantes, 223 ans et 6 mois plus tard un mix électro soupière des fontes qui s'élançant déglacés se met à vibrer tandis qu'on veut maintenant d'une main tendue arrêter le process comm il en eût été le membre le plus visible, ou la fin annoncée. Une chute ratée et le bris se coud aux existents physiq qui le rassurent. Vibrant entre les bras; ce que la tête veut tourner de tes films sur leurs sombreros d'hydre maladive un Quinoa géant au pied duquel se prend racine pour le mors d'un cheveu indomptable, improbablement mors sauvage de Camargue haletant. Cataclysmiq, ces sensations de l'echapper, belle de justesse. Ces tristes pays ou la romance n'existe pas, et les filles regardent toutes les homms qui ont le double de leur age. Ces figures qui devisagent, ces visages defigures, figure-toi que j'envisage d'en faire figurer de sures qui te visent sages au visa d'ages ainsi configures. 

1. Des corps hissée, la nuit montée comm un astre, elle contait nos souvenirs passants de la vie plaisante. Depuis que l'on compte jusq 'à 1ooo et non plus à 5o comm avant. Depuis que ces philtres tamisent l'or pescies de nos vies enflammées. Ou les filles glamour se lovent. La pure foison d'un mure miracle, qu'un peu plvs que quimpant remet montant l'ater-ego hyper-hissée. Poesie champetre.   
    Disons Vladivostock, jour de ténèbres. Elle nous a immédiatement fait penser à ce Winnipeg de Guy Maddin. Une nuit longue comm une autoroute toute droite et qui rase le sol sous le ciel très bas. Un siècle abandonné comm une grange de sorcières pendues dans les limbes. Hâtée par une sorte de peur, poussée partout, à toutes les façades par ce que personne ne s'attend jamais à y attendre quoi que ce soit. Une ville aussi grande qu'on ne l'habite se dit-on, jamais bie pour longtemps, et qu-on finit par boire des nuits entières pendant l-hiver qui a les ciels mis bas. Les bras portent des poissons dans des bocaux; et notre maison soudainement surgissant dans une chambre, éclaire tout. Au-dessus du son des nuages, a cette hauteur pourpre propre au Pacifiq soniq source ~    
C'est une ville toute en craie, un épais revêtement de poudre brûlantes sur les tapis qui s'étirent et se contractent comm des toiles repsirantes. Nous sommes un nombre inquantifiable, il est des membres qui se trouvent et d'autres qui se cherchent, la brume recouvre nos sourirs et nos yeux mouillés s'enivrent de la volute qui les partout suit et fait suivre de ses profondes variations, de ses grandes fluctuations. Tantôt baignés tantôt émergeants, les muscles et l'âme, l'oeil qui prend dans sa force interieure tout ça et le tend, à d'autres yeux, se font rebondir et renvoient les échos d'un corps immense qui vient se projeter comm un sot seau de couleur au mur quand un véritable tableau projète de s'y peindre par flocage. Les gouttelettes qui perlent et ruissellent, elles se mettent à zigzaguer et couler le longdes golfes claires de chaq corps qui se superpausé trouve être le recueil d'un instant de soupirs défilé, qui se délie, qui s'est débobiné enfui un instant vers le loin et qui revient rempli des milles vies dont il sillonne les recoins, dans ce sillage, dès lors, en enfonçant dans les perles ses grésiles de colliers aux scintillements orageux, orangés.     

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires