L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 10:46

L'entree d'une nouvelle couleur de cirq, ecoulee des symphonies des criques
La trouvaille courante qui fait se raviver les eaux dans les sandales qui marchaient lentement jusq'Alors, point de chute, nid d'attendue
La conjugaison des corps a cet endroit, leurs ombres qui se dessinent une forme pour croiser celle d'Autres formes de corps pareils
Leur exaltation dans les prouesses remarquables qui devie aqveuse l'ame-arche en l'accelerant
La feerie qui nous a haut saut depasses en quittant nos vetements comm une simple demeure
L'esprit zebre qui y rode heureusement heroiquement et qui enivre environnees de songes les bontes divines ci-jointes
Exclamee comm des rappels au secours dans les voies de cheminement au sortir d'une representation aleatoirement choisie
L'onde qui enveloppe les choses vues de cette matiere lumiere ou de sa maniere et les mets en relation rend juteux cachetes
J'ai bien dans les courbes que font a ton ventre tes hanches par respect fondu lacte de miel mange cette relation,
Je l'ai bien devoree intime induction des eaux nu 
Je bien dans ces courbes-la ecris des lignes de fuites plutot que dessiner des moules d'ovalites promptes a s'echapper
J'ai bien pressenti l'instant fugace plutot que la base a leurs extensions volatiles d'aesthetiq durables
L'innondation de ma tete de tes nouvelles criq symphonist qui fait se raviver les bontes divines qu'on entend dans les voies de cheminement appeler au secours le recours m'arch-anse par chance dansant, des choses vues dans les courbes d'yeux-decors que font a ton ventre tes hanches para-aspect en fondant a cet endroit que la feerie nous ait depasses en une forme de crete, ou un monticule d'herbes jaunes deformee par une symphonie visuelle
L'autre filet de salive qui fait des manches de revanche sur les parties les plvs mandibulaires qu'on a jouees aux joues des nuits,
en les baisant, joutes d'ensembles.
L'histoire d'un animal qui avait fait bronzer sa queue derriere un grillage qui zebrait le sol qu'ils zebreraient bientot en consequence, lvi imitant le premier, elle le second.
Les opvs d'avance, & les pentes de retard, qui se rejoignent avec l'heure juste a l'endroit ou nous nous trouvons.
Assis sur une baignoire volante, elle imitant le sol par ombres chinoises, lvi son derriere par-dessus 
Dans une danse d'echos qui a eu lieu et qui murit en faisant jaunir alentour brulees les herbes chaudes par reverberation
Dans une criq ou une crete tenue secrete par les bras de sa soie derobee au moment de reprendre la forme initiale.
Longtemps apres, meme alors, encor l'excitation comm si c'etait devant ou par en-dessous.
Des opvs d'avance pour un long laps qui tourne la tete dans les mains d'Omphales sculpteuses.
Des moules ou des recus comptants pour fibres d'instant joue dans les echos entre les elements qui s'en dechainent.
Des mailles de contes de tentes, le jour dans les feeries qui devient l'ame-arche jusqu'Alors, point de chute
L'oiseau qui y imita l'orchestre devant eux symphoniq dans son entier.
Avec ses formes aleatoires et ses couleurs liquid et en singeant les songes elle revet, vit la rive et vire reve.
Les mots qui s'intercallent en y mimant leurs alentours, allant tournes de camoufflages entre leurs doigts de sortes de murenes.

L'harpail d'exclusivités, d'Omphale d'Hys émergeante ~  
Je lvi ai dit Construisons un espace ou magiq comm celvi-ci nous pourrons plusieurs jours a des annees lumieres execrer a nous y exercer et exceller a nous y escalier ~ & elle a repondu oui !~

OUI !~
comm la ferme forme d'un hangar hanger reaffecte, l'endroit qui d'ans courbes sans entrave restitue des espaces, donne le temps d'exister comm aux pluriels des sons les essors sont des fables & qui coulent dans les murs avec le respect du vibrant cote phoniq a se concentrer des forts a quoi elle dit oui !~ Èpiphysm. Café de la Pie, Rue de la Pie, Happy. La mode passe le style demeure YSL LoVe. Réveil les boucelettes grasses caeessées. Omphale émergéée devictussez-vous ~  

 

Montecristo (avec le Chateau d'If):

[ce chateau enferme des Titans] 

Dans-la-criq.png 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
<br /> http://www.youtube.com/watch?v=hwsufz9C4A8<br />
Répondre