L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 10:16

 

En 2o16 et les débuts encor tres sûrs, pas encor anotés de l'ombre qui du doute de donner à tout le don d'un ton dote en sorts l'essor d'un fort puis l'epuise, de Summerpads Oils, j'entrevis dans l'immense réfraction dans le baillement d'une porte apparue très en forme l'effort fait des plages nées naissantes de l'image immense du palais des V \\\ertes///ertus de suites nuisettes glissées lustres luisantes à entonner qui fussent désaltérantes /inaltérables et de retables les retraits d'oléagineux imaginaires ou palpables.

Ce n'est que très récemment, avec comm durant la fin de l'été indien se montrait plvs improbablement encor peu propice à ce qui le dernier ressort d'un port des prix au pari des prés gagnés à la nage gageassent leur sagacité, une fuite des intentions de l'invention voulue sinon velûe vélléitaire et louvoyante, que je commerçant commencai comm ça, va, là, de renoncer une bonne fois pour toutes les autres me dis-je désormais convaincu mais vaincu, qu'il n'est de façon faconde ou féconde autre qu'en présenter l'image nette et tenue, d'accéder et y inviter des convives au très estival, pérenne et durable, fixe et axé repère des traits qui s'artitulât plan prononcé paradisiaq et s'extraie des prises du rire aux rixes par le moment du son ou son esquisse exquise esquive au visage animal en est le plvs affaire tributaire et retribué en son nom, l'espoir d'une autre ferme à tenir ternie bon et ferme, des raisins d'un serons - mais que sont donc les raisins d'un serons ?,- aux raisons d'un serein et des corps le choeur tantôt tâtonnant trouvé si vacant Bacchantes, battant.

Qu'as-tu bien pu en sentir, en as-tu senti l'herbe, l'ascendance verte et chaude, et l'ensevelie relève lave d'une émotion qui émise dure et propulse émulsifiée, de moi à ta moite moitié la teneur tamisée, la montée hémisphériq qui en a de toute tenue défaite tu l'air harboré arborescent, ou l'orbe lumineuse qui s'en est dégagée dissipée s'eclipsant elliptiq et à éclisses viables, as-tu senti servie sertie de rêves en prose, posant, la fève aux fauves fièvres de sèves affrètée d'astres qui t'a passé au travers d'un mât d'autonomie mate endémiq l'atome d'heures ou de son ours de déssertes antisceptiq comm une vest son constellement de consternations déconcertées ?

Ces épisodes bastions et bastaings baltringues tanguant intrigues irrigués de teintes passant battus comm des champs de blés estivaux et les recharges calorifiq de son immense désuétude passagère paraissant paresser s'intensifiant comm croit - des deux verbes croire et croître avec le toujours possible liant causal qui leur est inhérent - l'endroit cru qui se croise écru ou cure, je reviens un court temps capitaine au long cours de l'avenir qui si sûr de soi sussure tant sur moi qu'à mes yeux les images d'un futur Palmyre balnéaire pour primée parler de cette perle d'impuretés prunes qui rappelle en perlite perlant sur son promontoire de permis prémonitoire apprêté emprunté aux pires reprises d'oprobres qu'il est en ces temps un tournant qui à prendre proie éprise comprend dans les plis de piles de ses plats pâlis se polissant, l'espoir soupiré des désirs aspirants d'en repaître peinte l'idée \soir d'un pâtir qui l'épelée pelât. Et de là, épidermiq, la fleur d'une peau aux pores respirantes et l'incompétence d'en tansée danser l'élan sans en pour cela déprécier l'épanché tanche qui s'étanche avalanche et penchée le cou du moratoire perche express la prédite caisse : la retenue d'émissions, dictat des redditions d'érudition dictées. 

L'arrivée nues sur place d'un flot d'intentions fauves :

 

1403098_10205172317817961_664300065518824962_o.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

Image Surrealist Aleatoire