L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 14:24

Je dépends trop déjà, je ne peux plus m'intéresser en écriture qu'à la véritable création, novatrice des levants, ceux qui imitent les classiq à inspirer de l'impossibilité dans la répétition maniaq des gestes traditionnels de celui qui en a découvert la vacuité d'une chaude langue ~ et se trouve une nouvelle genèse après toutes les nuits. Une écriture aussi nouvelle que l'est chaq réveil. Au réveil ou elle glisse entre mes doigts, ou bien lorsq'elle s'y glisse. Que reste d'hier l'oeil d'une interrogation lointaine. Pourquoi, déjà, m'est venue cette image ? La question demeure incomplète. La maison a vidé ces meubles qui se remplissaient des complets de l'inparfait. L'atelier dort encor, il est ce sommeil latent, celui qui a pris place et loge une balle entre les deux yeux. Une permanence qui les ferme sur ce qui doit n'être commis sous aucun prétexte, être le supérieur, au-delà de tout dis-tu en me léchant ? En fermant un oeil cette nuit-là elle a aussi agité sur moi la comparaison qui m'absout de devoir plus tenir devant un reflet quelq ombre, fût-elle de passage, futile ou bien ancrée dans le papier soyeux. Danse, alléché, papier soyeux, laisse goutter entre nos larmes des fonds les lames qui retiennent l'écume et la mettent à sécher. Devant les garnitures de ce nouveau levant. La nuit secrète, l'autre celle qui se dit des longs discours abstrus en sirotant les restes de cognac. Elle sécrète et elle renvoie, de nous ce reflet de ce qui se digère, s'absorbe dans la profondeur de la contemplation. Temple des aspirations, propres ou communes, ouvert en toutes parts à celles qui se tranchent des réponses, des optimists ou des coins grapillés au ramasse-miettes devant la chaleur d'une suivante bien à sa place, toujours soumise. En la mettant sous moi tandis qu'elle ne s'y glissait d'abord qu'un bras ~ la tête ~ j'ai cette image sur elle posée comme la réminescence d'une naissance remise à sa conscience, celle de faire fondre sur elle mes yeux comme des oeufs, les lui donner à frire pour frugal encas, un cas ou qui ne laisse la place à aucune alternative plus solide, le cas ou pygmalien, celui qui s'invite à déjeuner dès qu'on l'a évoqué. Sitôt venue, partie en l'air, des jambes trouvées plus tôt au réservoir d'un range-malle inné, d'un jeu plus-que-second comme le devient vite cet état flottant, huileux mis en apesanteur devant les levants, passés vécus ou encor à venir des chasse-feuilles qui parcourent le dos du ciel en caressant un sourire sans revers ni détour. Avec la seule électrification d'une pensée pour stimuli à mes organes mis en suspens devant les lèvres organistes de l'appareil musical novateur, j'ai trop à attendre, et pourtant trop devoir à produire qui me retient ~ qui me retient, c'est bien vrai ?~ d'attendre plus, et force ma main plutôt plus tôt tancée à affermir cette ligne, à l'accorder aux tests mous alentours, qui font des valises et dévalisent les murets de lierres quand ils commencent de croître. Il est une confiture au sommet qui se parcourt du dos de la langue, et qu'on marche en fredonnant du même dos, tout au long de sa texture. Le langage bafoué souvent poussé vers un retranchement ultime de sa somme de grands sens, vecteur de mes inspirations à lui affermir aussi le dos pour l'étendre sur le fil, juste attendu & juste à temps, sur le fil entre deux dernières secondes qui vont écouler des stockq emagazinés plus tôt pour faire tourner sur elles-mêmes des roues bien tôt motrices, de nouveau, bientôt motrices du nouveau ~ en plaçant là une barre qu'il ne sera à franchir que le timbre d'une voix surveillée de près, je mets aussi en dehors de mes exigences, celle la seule, d'une petite touche de ce matériau rare sur le fin alliage de ce papier soyeux. Une sorte d'orgue, la proéminence qui parle consciement et couramment la préscience en la tutoyant, la fait causer de tort & la répare au même titre sans faire point de ligne sursauter entre deux échappées dans les cordes. À califourchon en faisant se tordre le fer. Il n'y a enfin plus de ligne de vie, les filets sont relâchés et l'artiste en tout lettre dès lors et mène un peu après, de basculer à sa guise, e tout cas sans rappel, cherche sans plus attendre la petite bête pour atteindre la grosse. La plus grosse. En omettant pour celà de cuire encor cet oeil mis à fondre sur le sien, en répandant autour de ce cil et ces cernes les confitures voulues en renfort ~ pour rappel et même sans ça, à ce titre consultatif qui donne à tout mot un poids et à tout poids une limite dans la date notamment d'utilisation. L'usage du monde selon Nicolas Bouvier, une manière relative de conclure sans familiarités les notions remplaçantes qui peuvent se substituer, à chaq réveil, au matin qui précède et ne voudra pour rien au monde venir pointer une fois de plus devant le soleil du lendemain, avec qui à son poind il a eu dit-on des maux, en forgeant une idée reçue quelq bras ~ des têtes ~ plus tôt. La souplesse du son aigu, qui s'éguise une neuve paire de ballets pour rythm aux danses de l'oeil ~ coeur. Les sons s'émettent des réserves, d'ou jaillissent ces jambes, et l'envoyer en l'air m'est une série de parallèles plus plaisante à faire courir que toutes les fois ou il se peut qu'on me glisse entre les doigts ~ un stylo, ou un papier soyeux pour toile de fond. La véritable création c'est de produire seul ~

Partager cet article
Repost0

commentaires