L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 18:36
Missiion de sauvetage périlleuse ou risq d'éclore parmi la couleur du rêve ? Fleurs de vies en formules de notes éparses ~ comm des mélodies qui s'écrivent en marchant dans la nuit comme des potions qui trouvent leurs ingédients dans un flanement aveugle parmi les épais amas de la plante des jungle que sillonne l'esprit ~ comme encor le nutriment que trouve au taton dans la terre la racine comvaincue qui progresse hasardeusement, les fleurs musicales de nos vies aux endroits ou elles s'entrecroisent se serrent la main se prennent un membre ou se déploient les unes dans le sillon des autres ces fleurs que sont métaphoriquement les tiges chacune des tiges de nos champs de vie à battre à pleins pieds dans les herbes hautes & la Méditerranée, chantent elles aussi dans la confusion sonore des chants qui se témoignent muturllement leur reconnaissance et se narguent les unes les autres de leur essor dans les voies de concert ~ temps & espace donnent seuls des limites à ces recherches minutieuses resserent levaste champs des expérimentations mais aller au delà : se perdre hors chanos ou risquer de trouver là bas des intrigantes ressources ou déployer le oriflamm de la couleur de mes rêves ?
Partager cet article
Repost0

commentaires