L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

/ / /

Comm souvent maintenant, le titre ne tient pas.

De la vertigineuse vertu de la multiplication quantiq, inexplicable et de toute façon irrationnelle au plvs haut point des heures dans l'amour au formidablement inexploité et cependant avéré potentiel paoniq qui s'en développe, just un aperçu

Le temps n'est matière à aucun de nos cinq sens.

Etienne Klein

Nous percevons les rythmes extérieurs, mais non le temps per se

Je poursuis, laissant encor un court temps de côté le compte-goutte de la dernière nuit blanche, le développement à tiroirs initié dans portes ouvertes*, en dégageant, comm le vrai nomade vit à l'envers - ce n'est pas lvi qui le fait, mais bien nous qui le lvi faisons faire -, et tout comm aussi la nuit porte conseil puisq le rêve révèle, de ce qui d'abord non mais en second lieu sut inspiration du moment à la diffusion fluide et secrètement inamovible sécréter de son apparition à l'instant de sa énième relecture, une sorte de lumière, intérieure et très vive, tellement le neuropeptide ocytocine qui s'y entend, aussitôt libéré y berne tant l'esprit qu'on y verrait de tout temps l'été, et qu'il a là à rapprocher à l'idée d'une molécule manquant au monde pour achever de le construire vraiment, non un parallèle seulement, ni même une extension, ladite molécule existant bien par ailleurs, mais d'un vrai enchantement - par ce qu'il est plaisant de se le figurer, le context étant là l'adversaire redoutable face auquel ne rien faire reviendrait à tout, et les tatouages qui en découlent y dégoulineraient de la peau quoi qu'on en veuille dire, faire, ou ne rien y ajouter -, le potentiel à irradier les sens qui en perçoivent le passage, au semblant d'abord certes furtif et anodin, comporte dans la voie d'accélération de son ascension vertigineuse un monceau de soi qui propulsé à travers les sentiers de l'esprit, s'est échappé du temps. Dire de ce monceau de soi qu'il s'est échappé du temps, comm on dirait le libérer et non, comm plvs banalement on l'entend habituellement : le temps m'échappe toujours.

 

Le temps percé, au temps pour soi, perçu per se pour soi persilanime, à jour & ajouré updated, et non comm le reste des perceptions pusillanimes, entre bien en ligne de compte et doit s'inscrire aux côtés de toutes les merveilles, non en tant que merveille-en-soi, mais en tant que composante à par entière, de ce qui pourrait nuire, ou plaire à ces dernières, selon qu'on canalise ou non l'intensité et qu'on en sache diriger ou pas les vectorialités, tant horizontale que verticale et même suivant d'autres directions qu'il nous reste pour le gros potentiel paoniq de cette notion à découvrir de leur épais maillot de corps. Savoir qu'il existe me paraît essentiel, je n'invente rien, je n'inventorie rien non plus, le temps existe, et s'il n'est bien sûr que suivant certains adages théoriq d'emblée faussés, car de la façon la plvs absurde, indépendamment des notions psychiq relatives à chaq entité qui le sentent passer comm on dirait d'une mauvaise nouvelle ou d'un moment, précisément, désagréable, mesuré et même chronomètre devant nos yeux éberlués, il n'en demeure pas moins indompté, et ceci le rend gagnant à coup sûr, pour la bonne et heureuse raison que nulle question ne lvi est jamais posée, de la très relative juxtaposition qu'il est à en faire à l'esprit. Ainsi le temps ne saurait être maîtrisé que si l'on parvient à le fractionner jusqu'à l'individualisation systématiq, radicale et donc sans exception, de son design égrainé, laquelle entendrait elle-même s'adapter continuellement au flux changeant des hormones dégagées dans l'esprir par l'esprit lvi-même, ce qui impliquerait, et là réside toute la difficulté, une connexion permanente et interactive de ce dernier avec l'horloge qui tel un pendule interne de Foucault à la rotation de la Terre, s'agirait de figurer ce que nous pourrions alors enfin nommer le Temps Réel. Ainsi se voir et se répondre en temps réel, n'impliquerait enfin plus seulement qu'on ne laisse nul délai s'interposer qui fasse durer un suspens intenable, mais qu'aussi chacun des intervenants y intéragit bien, à la seconde même où chaq temps cesse d'être commun pour acquérir dans la complexité de son avènement - en tant que fracture - la totalité d'une pleine teneur chimiq et orgasmiq de l'état dans lequel se trouve, il faut l'entendre géographiquement presq, chacun des intervenants. Je suis bien , et À cette fréquence*-ci.

Fréquence n'est peut-être pas adapté, mais il y a tout à écrire de cette science, qui saurait lvi trouver une expression plvs appropriée.

Partager cette page
Repost0
Published by Ampad Embiem