L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

15 juillet 2021 4 15 /07 /juillet /2021 21:44

Suite de l'égérie romantiq, inédit pour le moment, où il est d'entrée question avant de partir ailleurs, de ce que les rêves entrants viennent bien à nous en premier lieu, puis nous extirpe du trop-étroits-du-dedans, raccourcissant pour celà comm les seules pensées non verbales le font, toutes les connexions intermédiaires, empruntant ainsi des raccourcis qui ne laissent d'une voie où il comptent nous mener nulle possible bifurcation apparaître qui interrompe le trajet, l'avenue des rêves est donc seulement une entrée qui est à la fois une sortie de la matière vers les schémas d'automatism les plvs aboutis, mais aussi donc une sortie de soi qui permet que ceci se produise. S'engager sur l'avenue des rêves, y faire quelq pas d'abord puis la fouler toute entière comm difficilement il est possible alors de revenir immédiatement à moins qu'une chute de casseroles volontaires n'ait été à ces fins prévue, de sorte de, pourquoi pas, revenir en décrire les moindres numéros, les plvs petits, tout en bas, ceux qu'on oublie systématiquement et dont ne reste jamais quel qu'ait été le rêve en son terme, et quelq effort ait permis d'en remonter aussi loin que possible les corneaux de chronologies et les conduits menant jusqu'à une image initiatrice, le moindre souvenir, et parvenir tout en haut d'où, seul alors rêve fraîchement entré sait l'issue, accéder ainsi à cette porte et se laisser là mener pour être comm éjecté de soi vers le domaine du rêve. Habité du rêve, cheminant, puis seulement, habitant du rêve. Je loge un rêve dans le crâne de ma déesse désarmée, et je le lvi laisse le guider ensuite. Qu'il loge plvs longtemps, et alors nous serons ensemble les hôtes de son royaume. Cette avenue a quelq chose d'une piste à la fois cyclable et navigable qui serait, selon mon point de vue propre comm l''allée Centrale du musée d'Orsay.

#2. L'avenue des rêves
Partager cet article
Repost0
Published by Ampad Embiem