L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

/ / /

I. Un artist de la faim

Maintenant je vais le lire.

Lorsq Franz Kafka arrive au Sanatorivm Dr Hoffmann à Kierling le 29 avril 1924, sa tuberculose a déjà atteint le larynx. La maladie est en réalité si avancée que l'auteur ne se nourrit que très difficilement. En outre, l'équipe médicale du sanatorivm lvi déconseille de parler. C'est pourquoi Kafka, dans les dernières semaines de sa vie, communique le plvs souvent à l'aide de petites notes rédigées à la main, écrites surtout à sa xompagne, Dora Dymant et à son ami Robert Klopstock. Une de ses notes, du mois de mai, contient cette déclaration : Jetzt will ich es lesen.

Sur cette note, Kafka continue : "Cela va par trop m'agiter, peut-être, c'est que je suis obligé de le vivre à nouveau"

Ce à quoi l'auteur fait référence est le cahier d'épreuves qu'il vient de recevoir à l'occasion de la publication imminente du recueill "Un artist de la faim"

Ce récit en 3 parties s'achève sur la mort du jeûneur, qui demande pardon tandis que l'intérêt disparu du public pour cette performance l'a laissé en quelq sorte en retrait du cirq où il est en cage : 

"(...) parce que je suis obligé de jeûner, je ne peux pas faire autrement. […] parce que je n’ai jamais pu trouver la nourriture que j’aurais aimée."

On pourrait imaginer que l'homm déraciné, mourant en lisant à voie haute, extirpant alors de ses entrailles le dernier souffle vital subsistant pour parvenir à cette lecture, trouverait dans la fin de son propre récit, l'écho de l'ironie suprême de la vie. Mais non !~ derniers sursauts, Kafka mourant bien plvs loin, rejaillit de toutes parts. De lvi, tout paraît, désormais qui sans se vouloir seulement reflet, ou écho justement, vibration d'ondes ou rumeur, froissement de plis, ravive et donne à l'œuvre de l'écrivain une ampleur sans cesse renouvelée, l'extrapole et l'étoffe.

Ce que l'on prend pour une ironie de l'histoire, est tout au contraire, l'inverse. 

Lex parsimoniae ou la phylogénie par l'horloge moléculaire.

[Il m'arrive - mais rarement - de tenir mes promesses]

Lex parsimonae ne veut par dire comm je l'ai immédiatement d'abord cru la loi par Simone, mais le principe de simplicité (ce qui peut revenir au même si vous connaissez Simone). Traduit en français par le rasoir d'Ockham (cherchez pas, son mari, sans doute ?), puisq le principe élémentaire de déduction de cette méthode est d'éliminer (capilis per ferram) autant que possible, mais sans pourtant verser à la simplication, les explications improbables d'un phénomène [oui, tout ça est bien compliqué en effet, d'où ces importants délais]

Horloge moléculaire : c'est la précision avec laquelle vne estimation peut être faite malgré la différence d'échelle qu'on peut entendre entre la phylogénie (l'évolution avec le recul de millions d'années) et le microscope moléculaire (observation au micron), des dates qui séparent les mutations produites entre deux espèces issues d'une parenté commune par la mutation des génomes.

C'est donc là une hypothèse qui permet de dater la distance temporelle qui sépare deux espèces de leur ancêtre commun. Comm la tentation de l'homm à une régulière régression animale, est telle que la véritable transition vers l'état qui l'aboutisse ne pourra jamais, en aucun lieu survenir.

La trentaine de tentatives d'un rapprochement sémantiq entre Simone et Ockham à rebrousse-poil ) :

Orwel, 1984

Murakami, 1Q84.

Murakami, Kafka sur le rivage.

La Métamorphose de Franz Kafka

Le suicide de Don Quixote de Franz Kafka

Sur La Vénus à la fourrure de (Sacher-) Masoch,

Terry Gilliam, L'homm qui tua Don Quichotte

Terry Gilliam, Zero Theorem.

II. L'étoffe

Il y a beaucoup de Freud dans tout ça. Je titre "Le boudoir ou le cachot" : commnon pourrait entendre La bourse ou la vie, ou Plata o plomo, ces deux-là présentés comm disjoints en'vn (une très peu recommandable histoire, très déraisonnable histoire de dons qui rottent de la ganja), la nouvelle, étrange, dont voici un passage (étroit, large, qu'importe).

Un autre pangolin s'est assis à ma table,

ou l'a-t-on, plvs exactement, assis à ma table.

C'était la première fois, de sa plvs pure matière

Qui se lit lœve, la toute première histoire

À faire pourir les homms quand ils croient qu'à la cour

Faire écho les emmène aux somptueux détours

qu'un œil distrait s'abstrait de dissoudre en doux songes ou les en chasse

plutôt qu'au lit des fleuves où se résoudre à boire.

À sa paleur marmoréenne, 

Des échos par secousses ~

Érratiq.

Tous les matins le monde 

Tous les matins l'été ~

Dans sa démarche algide, nous avons su de suite Qu'elle jadis objet de dilection, 

Étai de nos vies, 

En était à la climatériq,

Une cabane, sur le lac.

 

Quand elle arrive à ma hauteur, le gardien escorte Mme Rosso jusq'à la table où elle a ses passe-droits, entourée de deux glaces de trombones de la taille de trois armoires. Il s'appelle Périclite, celvi qui s'achève, et déjà en est-il là dans son horloge biologiq qui lvi comptait les heurs découlées en coulant au marbre une tablette tactile, des idées du moment qui devaient l'y défiant l'attendre pour qu'on l'y en reprenne, que soient toutes bien en'vne morsures dites les choses patiemment attendues - on avait installé un morceau de viande sur une chaise, il était inerte et bavait - il en était donc là de se dire que sa dégringolade avait commencée, et avait peut-être même commencé de songer que tout avait été instigué dès son entrée à la Luna quand entra, justement un grand homm qui parlait au téléphone. Avant que la mère de Rosso commande ou demande ce qu'on savait, elle reprit, comm un rituel l'énoncé des faits :

En 2oo4 : Katia prenait une place centrale sur la scène publiq suite à la révolution des roses tandis que Rosso fils quittait le Japon.

L'homm assis à leur table se réveille en plein épisode de grand calme. Après un si long état de stase, trouvant sa famille alentour déjeunant sans bruit, il se lève d'un coup de sa chaise médicale et citant Benjamin Franklin hurle (ce qui ne serait pas pour un artist de la faim, une fin-en-soi mais presq) :

"Abréger son souper c'est allonger sa vie !!"

 

 

 

​​​

Et la Vénus à la fourrure dans tout ça ?

Et la Vénus à la fourrure dans tout ça ?

Partager cette page
Repost0
Published by Ampad Embiem - dans ampadiem sources