L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

/ / /

Cette bulle, je l'ai construite moi-même, une parure, une armure. D'où il m'est impossible de regarder le passé, impossible absolument de me projeter dans l'esprit qui était le mien alors. Ces années vécues, trop vite peut-être, trop inconscientes et dont mon corps garde un peu plvs qu'un souvenir, des traces profondes comm une température dans les veines.

Nulle image floue, pas même, seulement la preuve multiplement refoulée qu'il a existé dans ma vie des chapitres vacillant, des tours grands comm le huitvet ses nombreux contremaîtres tombés pour l'apatride. J'y étais partout chez moi, et c'est désormais l'exact inverse.

Voilà comment. Je me souviens que tout était si facile.

Je vois bien où, c'est au tournant d'une ruelle dorée où j'ai débarqué les coffres de cet immense paquebot, et ai sans regard arrière laissé repartir cette foule en croisière pour prendre la première barraque en ruine pour repère, et je sais pourquoi, c'était la femme, elle qui Canan, tombée à ce moment sur moi m'y força et ce fût le point ultime, celvi qu'il fallait voir comm tel, je crois comprendre quand, même si le départ de ce paquebot me reste assez flou, j'ai du passer une dizaine d'années dans le coma, impossible de savoir combien de temps au just, quand exactement s'est initié ce voyage dans les confins. Je sais désormais comment.

Sorti des relations sociales qui s'imposent par la famille et le travail, sorti de ces rapports à moi qui sont en quelq sorte imposés à les deux sphères aucune autre relation sociale, sauf deux, trois rares exceptions qui ne comptent pas, qui ne comptent vraiment pas, ma solitude est pleine, complète comm il ne l'eût jamais été possible de le deviner, dix ans en arrière.

We're up all night to get lucky a été, de tous, le coup de grâce. La manière d'une vengeance auw causes qui n'obtiennent nulle conséquence pour raison.

La façon ultime, faconde, féconde ou défaite du conte, de dire See my boat.

Reset : forme d'extinction de la vie. Repli suprême de soi, changement radical, drastiq, et irrévocable, d'être. Tout avoir laissé derrière soi, sa façon d'être et d'aimer, sa mémoire et commencer de developper une culture des aspirations, qui existaient déjà mais n'avaient jamais été cultivées comm telles. D'idées auto-réalisées, nautelles, devenues desespérances : un champ dont on sait qu'on ne tirera jamais rien, mais qu'acquérir a coûté tant, qu'il est le mien et doit poursuivre de se cultiver, pour les mêmes déceptions retrouver, d'une année sur l'autre. Ni plvs desespérances, ni moins, ni surprises ni lassitide, de vraies déceptions comm pour la première fois. D'avoir perdu tout, jusqu'à la faculté de donner plvs, ou de prendre. Que l'espèce humaine, jamais, dans un seul échange ne m'ait dans ces dizaines d'années depuis le coma qui m'en a extrait, apporté quoi que ce soit qui m'ait laissé, passé le premier regain d'espoir forcément sabré avant d'aller plvs loin, un morceau de terrain plvs prometteur que ces étendues jadis fertiles, passées stériles.

 

Partager cette page
Repost0
Published by Ampad Embiem