L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

21 décembre 2019 6 21 /12 /décembre /2019 07:47

Une projection lumineuse ~ brillante divination publiq-*en-fête ~ répondant, quelle répartie !~ sur murs les mouvant d'un espace dérouté à qui veut le voir ou en entendre aux questions >Pourquoi l'art éphémère ?≤ et <Pourquoi pas maintenant ?>  l'ébauche d'une réponse qui vaille d'être sue, et quelle suie !~ s'ensuit qui sans suite s'en fuit ensuite même sans suer ou transpirer laisser transparaître quelq indice sous-jacent d'autres vérités toutes nues à savoir et n'avoir en tête que pour ~ occuper le temps dans une diversion de l'ordre du divertissement aux problématiq courantes d'une courte aire de soi sous occupation.

Sur pâte et marchant vite, les fluides liquid amniotiq des pensées expérimentées couchées là numériq sur la soie enlisée d'un support oniriq, pour trame et véhicule de l'idée en cours, transport des émotions se font don & présents, celvi d'oublier le reste et ceuxqui courent pressés secourant les temps voisins d'une poignée de mains si promptes qu'agiles à dire adieu et bienvenue simultanément à ce qui part et ceux qui pour ça viennent combler les lignes laissées places vacantes aux sourires partagés. Atelier des Lumières, "Verse" de Thomas Vanz, un échos aux rendez-vous approximatifs du matin-même ou les vers étaient à propos, et les propos eux se tenaient pour temoin d'une course folle du jour à venir, acheminé là, épuisant d'un filet le cou d'une courbe sauve entre les directeurs artistiq d'une conduite à l'état d'arbre en été, qui le sont encor. Que nous avions, nous les leur volons encor, nous le savons, l'idée lave des salles combles ~sans injure ou douceur, sans objet préconçu, que des images pulmonaires, qui s'inspirent dans le cœur les veines d'une même cardiaq aux pulsions partagées.

Partager cet article
Repost0

commentaires