L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 17:13

Nous étions quatre à à être rentrés de Ljubljana par Pula et nous nous apprêtions à prendre le ferry pour Venise. Je suis trouvé là-bas une malle dont j'ai pu me reservir depuis, bien des fois. J'y avais stockées mes mémoires débarrassé un intérieur intégralement mais il me restait de la place quand on m'en demanda. Ça fit l'affaire à Trieste, ça irait ainsi jusqu'à Padova s'il le fallait. Mes oreilles se bouchaient quand je buvais (même de l'eau, j'avais redouté le contraire), et mon nez chaque fois que je me mangeais quelq chose, et l'homm était sous une voûte en brique d'abord il chantait, puis il dansait même. D'abord en pierre puis en brique. Une enclave au fond, ce devait être une sorte de niche du pèlerin qui en suite trouva son exil tout en haut, où la vue est à trois-cent soixante degrés ce que la liqueur de citron est au palais. Il avait des théories intéressantes sur à peu près tout, il les improvisait à mesure que l'on marchait, il avait une bonne heure d'avance et c'est à peu près tout. Sous la roche cette scène, une anguille ou dans une botte de foin, l'établi ultime, tout de zinc brossé, bosselé façon Guggenheim et son voilier, ou les voiles dela fondation Louis Vuitton. Au cœur il y avait un battement, et au pied du mont golfière ou joggueuse, il y avait sa tête fraise, une voûte permanente d'un arc en ciel frisé, on irait dit Sonic Youth ou, plvs exactement, le titre Stones. Comm une tortue rouge, une tempête, ou les naufragés qui en rechapés se voient maintenant obligés de s'entendre en plvs de l'écouter battre des ailes sous l'eau. Ensuite on était vite à Venise et c'est là que j'ai vu Marion. Elle était plvs heureuse de me voir que ma voisine mais je n'ai rien fait de plvs que la bise, lvi souffler au nez et à la bouche. L'air était bon, on en a repris deux fois et puis pn a pu prendre la voiture pour autre chose (un peu embloués) puis pour Padova mais j'avais gardé les affaires du quatrième gars, du coup je les ai gardées pour l'emménagement. On se disait qu'on devrait avoir une antenne à Milan, une antenne mode et qu'on l'aurait vite fait mise sous couverture pour mes jours éligibles, ceux où, du moins, il y a des évènements, et c'est ce qu'on a fait. Il est en location depuis, on n'en entend jamais parler, ou si peu.

 

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0

commentaires