L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 08:15

Plvs de 2oo texts de l'ere Clue - superbe A1nna qui attendaient sa venue. Elle jamais ne vint mais je crois qu'il est temps que je les publie. Indice par jour d'épars escients. Non indicés. Pattern dans un bacile, central ou presq, au petit creux de la vague qui le jour parisien premierement me fit si bien l'entrevoir l'australe extrémité d'un continent a deux, secondo m'y fit fi, voire :RIFIFI ENCLIN SEL.

Comm un soleil ou un empire, tu me declines, maternes plutot que comm une grammaire paterne.

Tes petits pieds tes grands yeux - une enigme du long le cou Montent et descendent de celle - ruisselle et te nivellee met a genoux De ces nacelles bon don du> ciel - ce que tu fais fiere d'allures l'echo Dont se reprennent tant yeux que pieds - en ne nommant parfois qu'un mot Enroules-or qu'hostes heures - je >t'ai vu, je te vois, je te suis, je te sens Noues rues-de-boucle s'emmelent - je te veux meme j'ai cru Toutes les pores aux fins cheveux - tu m'as crue tant et t'emprise ! Pattern aux selles de sels - mais dans le cours, court, coeur, qu'heures Route pastel en retour - querelles d'or aux corps qu'Aurele correle Aux retors d'airs filaires - se sert et cueille le cerf-feuilles Le terme flmiq-isocele. - d'une boite en bois de sapin qui si bien bon que fort sent.

[Forcing Venus in a day]

De mon ere a notre age ananas. (22 mars)

Fabricants et facteurs (brigands). La scène dura au moins deux jours. Elle était nue et elle passait entre les gouttes. Ainsi donc s'achève une pure histoire de cul : on se remercie avec sincérité pour le précieux temps passé, donné, ou même volé, et on se refile la chtouille pour laisser de soi la trace d'un passage. (journal des anciens) Un ordre etabli (25 mars) Il y a cette femm, oui, cette femm, vous savez bien de qui je parle, qui m'a montre la folie dans ses yeux, qui m'a tenue en haleine - une tres belle robe respirante - fait jusq 'a tourner la tete entendre et voir l'avenir dans son bassin, et qui me quitte aussi aisement qu'elle sait que je suis accro a son corps-de-textures, a ses reves et aux magnitudes qu'elle a ma vie donnerait. Il y a donc cette femm, oui cette femm, vous savez de quoi il s'agit, qui m'emprisonne dans une version de moi que je n'aurais jamais imaginee, jamais voulue, jamais desiree, et qui me hante. Mais que je ne veux voir pour rien au monde. Car je prefererais qu'elle me tue, plutot que de la savoir reelle La veille. La veuilleuse de jour. J'ai supprimé une journée de ma vie. Entièrement je l'air ai évaporée, de son loin-devant aube au soir mutant, d'un soin méticuleux et bien fastidieux, j'ai du répéter les gestes similaires, non sans peine mais plein d'espoir, j'ai comm un maniaq de la propreté fait table rase, place nette et champ libre sur l'intégralité monumentale de cette journée, quelq banale fût-elle par ailleurs, pas en effet considérablement désastreuse comm celles qui bouleversent votre vie et que vous voulez retrousser de leur déroulement pour en changer le cours non, mais parce qu'il m'est de cette journée possible d'envisager la remplir, et que cette optiq sitôt envisagée me plaît plvs que tout, de choses plaisantes je la nettoie et la voilà donc qui se vide autant qu'il est possible que n'importe quoi s'y sente imminimment aspiré. Je m'apprête à en voir et j'écris just avant d'en ouvrir la vaste vanne d'arrêt, le contenu chamboulé produire ce qui me paraît plvs aujourd'hvi que n'importe ou parce que j'y avais de grandes attentes au moment même ou le soleil s'apprêtait de se lever - immense. L'amour a huit pieds de large, et L'amour a velo. Ce qu'elle veut de moi, je veux qu'une autre le trouve en se decouvrant de tout. I won't be able to post anything for a while. Because it takes a lot to do so. And that lot i may have not. And it's hard to come by with nothing to say that carries pure beauty. Too many times i did, but i just was wrong. It does only temporarily - but rarely - ILY. Thank you all for following, supporting, and being here. I'll be back when i got something, promise. >8

Idee en l'air : don't ever feel anyone could fulfill all your desires

Partager cet article
Repost0

commentaires