L'ampadiem

  • : Le blog de Ampad Embiem
  • : Culture intra-utérienne d'une fleur technologiq : cheminement d'une réflexion de l'esprit sur les bords brillants de lyrism du théatre alternatif ~
  • Contact

Moi, Ampad

  • Ampad Embiem
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien
  • Ampad Embiem, je ne suis la qu'un jour sur deux, mais je le vis plutot bien

Archangelism scientifiq

" (...) proche le moment ou, par un processus de caractere paranoiaque et actif de la pensee, il sera possible (simultanement a l'automatisme et autres etats passifs) de systematiser la confusion et de contribuer au discredit total du monde de la realite. " Salvador Dali, Minotaure No1, 1933.

Un tres beau site sur DALI

 

Bienvenue

Bienvenue a tout nouveau visiteur

Ce blog créé il y a un peu plus de 2 ans maintenant de l'association uniq de la surprise et du tant attendu, restitue intactes les bribes

de restes d'authentiques retrouvés ici ou la, de ce que les littérateurs et créateurs de ce monde, ont contribué,

avant nous déja, est-ce a dire et, encore aujourd'hui, a élaborer le Beau pour qu'il vienne jusqu'a nous

dans l'état merveilleux ou nous avons le bonheur de le trouver pour tenter d'y toucher.

J'ai pour but ici et ailleurs, Ici Et Maintenant, dans cet IEM permanent et constant d'instabilité, de le propager, de l'expérimenter, de le faire travailler, de le dédoubler, de le transposer et de le faire permuter avec ses doubles et avec ses moitiés, de le mettre tour a tour en exergue, en abime, en difficulté, en chaloupe meme et en page pour enfin et a terme, pouvoir le remettre a la retraite d'ou il se trouvera la force apaisée et sereine méritée d'une vie multiséculaire sur toutes les plages des temps, de mener devant nous, et pour nous, de lui-meme des actions pour s'autorégénérer sans plus s'en laisser conter ~

25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 13:49

Ombragies si propices aux dominos de treillis qu'entre le ciel-tiroir et ses bacs a coulisses des etages font se tendre la vertu parc innee. Dix-sept arbres dans un pot qui plvs tot chandelier portait sur toutes ses branches un feuillage d'ecritures, couchees comm des bas de jours. Des lampes musicales dont l'abat-joue garni quand il se baisse decline un chromatism de cire. Des cuirs sur tous les meubles du bois qui s'en oree fait la clairiere urbaine d'un film animalier, sa bobine a facades nebuleuses qui se serrent aux plateaux disposes comm des fontaines ubiq, aggrementent et les ornent les orbes lumniescentes d'un sentier de sons diffus dont a taton se devine aleatoire l'issue derriere les pieces a livres comm les actes imbriques d'un theatre aux tirades exprimees dans les langues d'un palais innonde. Aqvatiq et plurielles, une ode a la bouche bee des statues qui resonnent le platre en la chute libre d'un escalier de resine.

Partager cet article
Repost0

commentaires